Un des soldats de l’une des photos les plus célèbres de l’histoire mal identifié

  • A
  • A
Un des soldats de l’une des photos les plus célèbres de l’histoire mal identifié
Cette photo, c’est celle prise en 1945 par Joe Rosenthal, un photographe de l’agence Associated Presse.@ Joe Rosenthal/AP GABRIEL BOUYS / AFP
Partagez sur :

L’un des protagonistes, identifié comme étant John Bradley, s’appelle en fait Harold Schulz. L'erreur a été commise quelques jours après la prise du cliché.

Le soldat sur la photo n’était pas le bon. La Marine américaine a reconnu, jeudi, qu’un des soldats prétendument présent sur l’un des clichés les plus célèbres de l’histoire n’était en fait pas le bon, rapporte le site américain ABC. Cette photo, c’est celle prise en 1945 par Joe Rosenthal, un photographe de l’agence Associated Presse. On y voit six soldats américains hisser le drapeau des États-Unis, sur le mont Suribachi, lors d’une bataille sur l’île japonaise d’Iwo Jima, pendant la Seconde Guerre mondiale.

Son nom : Harold Schulz. L’un des protagonistes, identifié comme étant John Bradley, s’appelle en fait Harold Schulz. L'erreur a été commise quelques jours après la prise du cliché. Le photographe Joe Rosenthal, n’avait pas noté les noms des soldats sur le moment et les militaires avaient été identifiés par la suite par l’administration américaine, rappelle Libération sur son site.

La découverte de deux historiens amateurs. 70 ans plus tard, deux historiens amateurs, Stephen Foley et Eric Krelle, ont étudié cette photo, dessellant des détails troublants, au niveau des habits. Une chaîne de télévision s'est alors intéressée à leurs travaux, avant que la Marine américaine ne décide de rouvrir le dossier et reconnaisse donc son erreur.

John Bradley n'est pas un imposteur. John Bradley ne figure pas sur le célèbre cliché. Mais il n'est pas un imposteur pour autant. Il figurait bien parmi les soldats qui venaient de conquérir le mont Suribachi. "Il a participé au premier levé de drapeau, qui s’était tenu quelques heures avant que la photo n'ait été prise", précise la Marine américaine dans un communiqué.