Un cercle de députés britanniques pédophiles impliqué dans des meurtres

  • A
  • A
Un cercle de députés britanniques pédophiles impliqué dans des meurtres
@ AFP/MIGUEL MEDINA
116 partages

Un scandale de pédophilie éclabousse d'anciens députés britanniques. Une de leur victime dit avoir assisté à trois meurtres

Le scandale de pédophilie qui touche d’anciens députés et hauts fonctionnaires britanniques vient de prendre une tournure encore plus grave, avec le témoignage d’une victime publié samedi dans The Times, au Royaume-Uni. L’homme, qui se fait appeler Nick, dit avoir été témoin de trois meurtres au cours d’orgies pédophiles quand il était enfant. 

L’affaire a émergé cet été quand un député travailliste a pris à partie un ancien Premier ministre, qu’il accusait d’avoir fermé les yeux sur des informations concernant des parlementaires conservateurs. Ces élus sont accusés d’avoir participé à des soirées de débauche dans la résidence Dolphin Square à Londres, dans les années 80 et 90.

Trois meurtres et des viols particulièrement brutaux. Rapidement, des victimes et des témoins se sont faits connaître auprès de la police mais un nouveau témoignage, jugé "crédible et vrai" par les enquêteurs, parle désormais de garçons tués lors de ces orgies. "Nick" affirme avoir été présent dans une pièce quand un député conservateur a étranglé un jeune garçon de 12 ans, au début des années 80. Lui-même avait été conduit là en même temps que la victime : "Je regardais alors que c’est arrivé. Je ne sais plus moi-même comment j’ai réussi à m’en sortir", dit celui qui a désormais une quarantaine d’années.

Il se souvient également d’un deuxième meurtre, perpétré par un autre député. Avant de conclure la macabre série par l’histoire d’un garçon d’une dizaine d’années, tué dans le sud de Londres, après avoir été délibérément renversé par une voiture. Nick dit avoir été lui-même violé dans un bain, la tête maintenue sous l’eau par son agresseur.

La police à la recherche de témoignages. La police britannique épluche désormais les dossiers de garçons portés disparus à cette période, mais n’a pour l’instant pas réussi à connaître leur identité. Kenny McDonald, qui dirige l’enquête sur l’affaire Dolphin Square, appelle les témoins de ces meurtres à se manifester. "Je dois vous demander de me faire confiance", a supplié l’officier alors que des personnalités haut placées sont probablement impliquées. "Je vous soutiendrai et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour trouver les responsables et les traîner devant la justice. J’ai besoin de votre histoire pour m’y aider".