Turquie : deux Nigérians arrêtés avec 115 préservatifs remplis de drogue dans l'estomac

  • A
  • A
Turquie : deux Nigérians arrêtés avec 115 préservatifs remplis de drogue dans l'estomac
Les deux trafiquants ont été interpellés à l'aéroport d'Istanbul.@ OZAN KOSE / AFP
Partagez sur :

Deux Nigérians soupçonnés de trafic de drogue ont été interpellés à l'aéroport d'Istanbul vendredi : ils dissimulaient 115 préservatifs remplis de drogue dans leur système digestif.

Ils avaient avalé 115 préservatifs remplis d'héroïne et de cocaïne pour dissimuler leur marchandise. Deux Nigérians soupçonnés d'être des trafiquants de drogue ont été interpellés vendredi à l'aéroport Atatürk d'Istanbul, a rapporté l'agence de presse Dogan. Les deux trafiquants présumés, âgés de 22 et 47 ans, ont été arrêtés et fouillés à l'aéroport par des policiers de la brigade chargée de la lutte contre le trafic de stupéfiants. N'ayant rien trouvé lors de la fouille initiale, les policiers ont décidé d'accompagner les deux hommes à l'hôpital pour les soumettre à une radiographie, les soupçonnant d'avoir avalé des capsules pour dissimuler la drogue, selon Dogan.

Plus d'un kilo de cocaïne dans le corps. D'après l'agence, les examens médicaux ont révélé la présence de 115 préservatifs, utilisés comme contenants pour la drogue, dans le système digestif des deux hommes. L'un d'eux avait avalé par ce biais 1,290 kg de cocaïne liquide et le second, 700 grammes d'héroïne, selon Dogan. Ingurgiter des capsules contenant de la drogue est un procédé répandu parmi les trafiquants de drogue et les "mules" qui permet de faire passer de petites quantités de produits stupéfiants en toute discrétion. Mais ce moyen est particulièrement risqué, la rupture du contenant pouvant entraîner la mort par overdose. Une étudiante âgée de 21 ans est ainsi morte en mars dernier à Paris après que la boulette de cocaïne qu'elle avait avalée se fut déchirée dans son ventre.