Tuerie en Californie : "la France et les États-Unis feront front commun"

  • A
  • A
Tuerie en Californie : "la France et les États-Unis feront front commun"
@ AFP
Partagez sur :

François Hollande a fait part à Barack Obama de la "solidarité et l'émotion" de la France, après la tuerie perpétrée en Californie, qui s'oriente vers la piste terroriste. 

La France affiche sa solidarité avec les Etats-Unis, trois jours après la tuerie en Californie. François Hollande s'est entretenu samedi avec Barack Obama pour lui témoigner "l'émotion" de la France après la fusillade qui a fait 14 morts, mercredi. Les deux présidents ont réaffirmé leur volonté, "face à une menace commune", de faire "front commun avec leurs alliés", a indiqué l'Elysée. La tueuse, Tashfeen Malik, aurait fait allégeance à l'Etat islamique, selon CNN. Le groupe djihadiste a appelé samedi les assaillants de la tuerie en Californie "soldats" de son "califat", sans revendiquer explicitement l'attaque meurtrière.

Unir les efforts et les moyens des deux pays. "Le président de la République s'est entretenu avec le président Obama cet après-midi pour lui témoigner la solidarité et l'émotion de la France après la fusillade de San Bernardino", a indiqué la présidence française dans un communiqué. "Les deux présidents ont réaffirmé les conclusions de leurs échanges intervenus à Washington et à Paris ces derniers jours : face à une menace commune, la France et les États-Unis feront front commun avec leurs alliés en unissant leurs efforts et leurs moyens".