Donald Trump retoque un communiqué faisant l'éloge de John McCain

  • A
  • A
Donald Trump retoque un communiqué faisant l'éloge de John McCain
Donald Trump s'est contenté d'un court tweet sans éloge. @ Brendan Smialowski / AFP
Partagez sur :

Selon le "Washington Post", le président américain a refusé la diffusion d'un communiqué préparé par son entourage, qui qualifiait l'ancien sénateur de "héros". 

Le président américain Donald Trump a refusé la publication d'un communiqué par la Maison-Blanche rendant hommage au sénateur John McCain mort samedi, selon le Washington Post, soulignant ainsi l'inimitié qui existait entre les deux hommes.

Selon le quotidien, un communiqué officiel destiné à saluer la vie du sénateur avait été préparé par l'entourage du locataire de la Maison-Blanche. L'ancien prisonnier de la guerre du Vietnam y était qualifié de "héros". Le milliardaire a répondu à ses conseillers qu'il préférait publier un court message sur Twitter, affirme le Washington Post.

Un court tweet sans éloge. "Mes condoléances et mon respect le plus sincère pour la famille du sénateur John McCain. Nos cœurs et nos prières sont avec vous !", avait écrit Trump peu après l'annonce du décès. Un message assez neutre, sans remerciement, ni éloge, ni référence au parcours de cette figure de la politique américaine.



Le contraste est d'autant plus frappant que de nombreux autres responsables de l'exécutif américain ont publié communiqués ou messages sur Twitter pour saluer le parcours de l'homme. "Nous rendons hommage à sa vie dédiée à cette nation dans notre armée et dans la vie publique", a écrit sur Twitter le vice-président américain Mike Pence. "Que Dieu bénisse John McCain", a-t-il conclu.



"Merci sénateur McCain pour votre service rendu à la nation", avait également tweeté la Première dame, Melania Trump.

Un profond mépris entre les deux hommes. Le silence du président après le décès de John McCain et cette information du quotidien de Washington soulignent la profonde inimitié, voire le mépris, qui opposait les deux hommes. McCain, candidat malheureux à la présidentielle de 2008 avait dit en 2016 qu'il ne voterait pas pour Donald Trump. Le sénateur de l'Arizona critiquait régulièrement les actions du président, allant jusqu'à ne pas voter l'abrogation partielle de l'Obamacare, tant souhaité par le président.

Selon les médias américains, John McCain avait expressément demandé à ce que le président ne soit pas présent à ses funérailles.