Trump accuse Cruz de fraude, veut un nouveau vote dans l'Iowa

  • A
  • A
Trump accuse Cruz de fraude, veut un nouveau vote dans l'Iowa
@ SCOTT OLSON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Sur son compte Twitter, Donald Trump s'est insurgé contre une prétendue "fraude" commise par le candidat victorieux dans l'Iowa, Ted Cruz.

Le milliardaire Donald Trump a accusé de "fraude" mercredi le sénateur Ted Cruz, gagnant des caucus républicains de l'Iowa, et réclamé une nouvelle élection dans cet état américain qui était le premier à voter dans le processus des primaires.

"Basé sur la fraude commise par le sénateur Ted Cruz durant le caucus de l'Iowa, une nouvelle élection devrait être organisée, ou les résultats de Cruz invalidés", a tweeté Donald Trump.



"Ted Cruz a volé l'Iowa". Donald Trump était donné gagnant par les sondages dans l'Iowa, mais a dû se contenter de la deuxième place lundi soir, avec 24,3% des votes, contre 27,7% des voix pour le sénateur ultra-conservateur du Texas. Le sénateur de Floride Marco Rubio a fait mieux que prévu, arrivé juste derrière Donald Trump, à 23,1% des voix. "Ted Cruz n'a pas gagné l'Iowa, il l'a volé. C'est pour ça que les sondages se sont tellement trompés, et c'est pour ça qu'il a eu beaucoup plus de voix qu'anticipé", a également tweeté Donald Trump.



Le milliardaire a accusé Ted Cruz d'avoir affirmé juste avant le scrutin que Ben Carson, autre candidat républicain, quittait la course, et invité les électeurs "à voter pour Cruz". "Beaucoup de gens ont voté pour Cruz plutôt que Carson à cause de cette fraude de Cruz", a ajouté Donald Trump.

Incertitude aussi chez les démocrates. Côté démocrate, le caucus de l'Iowa a été gagné officiellement par Hillary Clinton, mais avec une marge si serrée (49,8% contre 49,6%) que son adversaire Bernie Sanders n'a pas officiellement concédé sa défaite. Bernie Sanders n'a pas exclu de contester le résultat. "Pour vous dire la vérité, le caucus de l'Iowa est tellement compliqué, ce n'est pas sûr à 100% que nous n'ayons pas gagné", a-t-il déclaré sur NBC mercredi matin. Il a également souligné sur CBS que dans six cas, la décision finale pour attribuer des délégués à Hilary Clinton ou Bernie Sanders avait été décidée à pile ou face, en lançant une pièce de monnaie. Pour clarifier les résultats, M. Sanders a ajouté que sa campagne "allait parler aux responsables démocrates" de l'Iowa.

Le prochain Etat à voter dans le processus des primaires, qui vise à désigner le candidat républicain et démocrate à la Maison Blanche, est le New Hampshire mardi prochain. Bernie Sanders, sénateur de l'Etat voisin du Vermont, y est donné largement favori côté démocrate. Donald Trump est en tête des sondages côté républicain.