Tim Scott devient le premier sénateur noir du sud des Etats-Unis

  • A
  • A
Tim Scott devient le premier sénateur noir du sud des Etats-Unis
@ Reuters
Partagez sur :

SYMBOLE - Tim Scott est devenu le premier sénateur noir de Caroline du Sud depuis la fin de la guerre de Sécession. Tout un symbole dans cet Etat marqué par son passé esclavagiste.

L'info. Les électeurs américains de Caroline du Sud ont envoyé mardi au Sénat le premier Noir américain élu dans le sud des Etats-Unis depuis l'après guerre de Sécession à la fin des années 1870, selon des projections des télévisions américaines. Tim Scott, un républicain de 49 ans, a remporté cette victoire historique dans cet Etat du sud des Etats-Unis, d'où avait commencé la guerre de Sécession en 1861. "Je crois que ça en dit long sur la Caroline du Sud et sur les progrès accomplis depuis 50 ans. Nous pouvons être fier", a salué Tim Scott, peu après sa victoire, rapporte le Guardian. Tim Scott était toutefois sénateur depuis janvier 2013 lorsqu'il avait remplacé son prédécesseur démissionnaire. Mais il n'était pas passé par les urnes.

>> LIRE AUSSI - Une "bébé-Bush" devient la plus jeune élue de l'histoire des Etats-Unis

Un argument électoral en faveur de Républicains. Tim Scott est issu d'un milieu défavorisé, avant de réussir dans les affaires et la politique. Il est un défenseur de longue date des thèses conservatrices et sa victoire devrait permettre à son parti républicain d'élargir sa base électorale au-delà des Blancs aux Etats-Unis.

>> LIRE AUSSI - Ce qui attend Obama après la défaite aux élections de mi-mandat

Et un défenseur du Tea Party. Tim Scott se définit comme "un gars ordinaire au service d'un Dieu extraordinaire". Réputé proche du Tea Party, un mouvement populiste libertarien,il assure n'avoir "jamais entendu le moindre commentaire raciste" dans les dizaines de meetings auxquels il a participé. Tim Scott permet donc au parti de se racheter une virginité, tandis que lui bénéficie d'une exposition médiatique qui le propulse sur le devant de la scène politique.

 >> LIRE AUSSI - Les cinq infos à retenir des élections de la mi-mandat

En revanche, une femme politique noire républicaine n'a pas réussi à faire son entrée à la Chambre des représentants, selon les premières estimations. Mia Love, 38 ans, était candidate dans l'Utah, dans l'ouest du pays. Elle aurait été la première noire républicaine élue au Congrès. Mia Love, une Américaine d'origine haïtienne et de religion mormone, avait déjà trébuché en 2012 aux portes de la Chambre des représentants, son siège lui échappant de moins de 800 voix.