Charlie Hebdo : une mobilisation massive en Tchétchénie

  • A
  • A
Charlie Hebdo : une mobilisation massive en Tchétchénie
@ AFP
Partagez sur :

Des centaines de milliers de personnes ont manifesté lundi à Grozny, en Tchétchénie, contre les caricatures de Mahomet publiées par Charlie Hebdo.

La contestation internationale contre les caricatures de Mahomet, publiées par Charlie Hebdo, s'est étendue lundi à la Tchétchénie, une république de la Russie à forte majorité musulmane. Des centaines de milliers de personnes ont manifesté dans la capitale, Grozny, pour manifester contre l'hebdomadaire satirique. Les manifestants s'étaient réunis dans le centre de Grozny, scandant "Allah Akbar" et agitant des banderoles aux inscriptions en arabe proclamant leur amour pour le prophète Mahomet.

>> LIRE AUSSI - Ces pays où Charlie Hebdo est indésirable

Des doutes sur le nombre exact de manifestants. Ils étaient "plus de 800.000" manifestants, a affirmé le ministère russe de l'Intérieur tandis que les autorités locales, citées par les agences russes, ont avancé elles le chiffre d'un "million de manifestants". Il est difficile de dire avec précision combien de personnes, de Tchétchénie et de l'ensemble du Caucase russe, ont répondu à l'appel du dirigeant tchétchène Ramzan Kadyrov. Pour avoir un ordre d'échelle : la population totale de la Tchétchénie s'établit officiellement à 1,2 million d'habitants et celle de Grozny à 220.000 habitants.

Ramzan Kadyrov, devant les manifestants à Grozny.

© AFP

"Contre ceux qui insultent la religion musulmane". "Ceci est une manifestation contre ceux qui insultent la religion musulmane", a déclaré Ramzan Kadyrov devant les manifestants."Nous n'autoriserons jamais qui que ce soit à insulter le nom du prophète", a-t-il continué, en référence aux dessins de presse publiés par Charlie Hebdo, notamment ceux représentant le prophète de l'islam. Le dirigeant tchétchène avait appelé à "une manifestation populaire et solidaire" contre les représentations de Mahomet, appelant les musulmans des républiques voisines, l'Ingouchie et le Daguestan, à se joindre au mouvement.

Des centaines de milliers de manifestants à Grozny :

Des manifestations dans le monde entier. A l'instar de la Tchétchénie, la contestation contre les caricatures de Mahomet faisait tache d'huile dans plusieurs pays. A Jalalabad, dans l'est de l'Afghanistan, environ 500 manifestants ont défilé et brûlé un drapeau français. Dans le Pakistan voisin, environ 250 militants de la Jamaat-e-Islami (JI), un des principaux partis islamistes du pays, ont scandé "Mort à la France", "Mort à Charlie Hebdo" à Peshawar (nord-ouest). Au Niger, 45 églises ont été brûlées et 10 personnes sont mortes durant des manifestations qui ont viré à l'émeute.