Syrie : plus de 70 morts dans des combats entre le régime et l'EI

  • A
  • A
Syrie : plus de 70 morts dans des combats entre le régime et l'EI
Les forces du régime contrôlent l'immense majorité de la capitale provinciale de Deir Ezzor, mais environ 8% de la cité reste aux mains de l'EI.@ STR / AFP
Partagez sur :

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme, les combats ont fait samedi 50 morts parmi les djihadistes et 23 morts parmi les forces du régime et ses alliés.

De violents combats ayant opposé l'armée syrienne aux djihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont fait 73 morts au cours des dernières 24 heures à Deir Ezzor, ville de l'est de la Syrie, a rapporté dimanche l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Les forces du régime contrôlent l'immense majorité de la capitale provinciale de Deir Ezzor, mais environ 8% de la cité reste aux mains de l'EI, soit une poignée de quartiers, selon l'OSDH.

"L'Ei est actuellement encerclé." Selon cette ONG, les combats ont fait samedi 50 morts parmi les djihadistes et 23 morts parmi les forces du régime et ses alliés. D'après le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane, les forces gouvernementales ont repris à l'EI deux nouveaux quartiers ainsi que le stade municipal. "L'EI est actuellement encerclé dans un secteur situé entre la ville et l'Euphrate", a dit Rami Abdel Rahmane précisant que les combats de samedi étaient les plus violents depuis que les forces du régime ont brisé le siège de Deir Ezzor.

Ces combats se poursuivent dimanche avec l'appui de l'aviation russe, a indiqué l'OSDH. La province de Deir Ezzor, riche en pétrole et frontalière de l'Irak, est actuellement le théâtre de deux offensives distinctes visant à reprendre à l'EI les territoires sous son contrôle. L'une est menée par les forces du régime, appuyées par l'aviation russe, l'autre par les combattants kurdes et arabes des Forces démocratiques syriennes (FDS), soutenus par la coalition internationale emmenée par les Etats-Unis.

Des revers importants pour Daech. L'EI qui s'était emparé en 2014 de larges pans de territoire en Irak et en Syrie, connaît d'importants revers depuis plusieurs mois. Le 17 octobre, l'organisation ultraradicale a perdu Raqqa, son ancienne "capitale" de facto en Syrie après une offensive de plusieurs mois des FDS.