Suède : une explosion souffle l'entrée d'un commissariat

  • A
  • A
Suède : une explosion souffle l'entrée d'un commissariat
Le commissariat de la vile de 100.000 habitants a fait l'objet de conséquents dommages matériels.@ Johan NILSSON / TT News Agency / AFP
Partagez sur :

D'après les autorités, l’attaque serait probablement liée au grand banditisme.

Une puissante explosion a soufflé dans la nuit de mardi à mercredi l'entrée et une partie de la façade du commissariat de Helsingborg, dans le sud de la Suède, une attaque probablement liée au "grand banditisme" selon les autorités.

Entendue dans un rayon de 20 km. La déflagration s'est produite peu après minuit mercredi dans le centre de cette ville portuaire de 100.000 habitants. Le Premier ministre social démocrate Stefan Löfven a dénoncé une "attaque contre notre démocratie" qui appelle à "intensifier la lutte contre la grande délinquance". L'explosion, entendue dans un rayon de 20 kilomètres, n'a pas fait de blessés mais les dégâts matériels sont importants : l'entrée du commissariat a été entièrement détruite et des dizaines de fenêtres ont été soufflées. Des sources policières citées par le quotidien Aftonbladet évoquent une charge de plusieurs kilos.

Règlements de comptes et intimidations. Le chef de la police locale, Patric Heimbrand, a également avancé au cours d'une conférence de presse mercredi à Helsingborg la piste "des milieux criminels" au sein desquels le travail policier suscite de "l'irritation". L'utilisation d'explosifs est une signature récurrente de la criminalité organisée en Suède, en particulier dans le sud du pays où règlements de compte et actes d'intimidation sont presque quotidiens entre trafiquants de drogue. Policiers et magistrats sont eux aussi régulièrement visés.

Le 30 novembre 2014, une explosion avait endommagé le "Centre de la justice" de Malmö (sud) qui regroupe la police, le parquet, l'administration pénitentiaire et le tribunal. Des policiers lourdement armés étaient déployés mercredi matin devant ces bâtiments.