Suède : forte augmentation des islamistes radicalisés

  • A
  • A
Suède : forte augmentation des islamistes radicalisés
Le 7 avril un attentat au camion-bélier avait fait 5 morts à Stockholm. @ AFP
Partagez sur :

Seule une poignée d'entre eux est susceptible de préparer une attaque terroriste, a précisé le renseignement suédois.

Le nombre d'islamistes radicalisés en Suède est passé de 200 en 2010 à des "milliers" aujourd'hui. Seule une poignée d'entre eux était susceptible de préparer une attaque terroriste, a précisé vendredi le renseignement suédois. "Nous estimons que (leur nombre) est désormais passé de quelque centaines à quelques milliers", a expliqué à l'agence de presse locale TT le chef des services de renseignements (Säpo), Anders Thornberg, parlant d'une situation "grave".

Seuls quelques-uns ont l'intention de commettre un attentat. "C'est la nouvelle normalité (...), le fait que les milieux extrémistes se développent est un défi historique", a-t-il déclaré. Il a toutefois souligné que seulement quelques-uns des "milliers" d'islamistes avaient à la fois l'intention et la capacité de préparer et mettre en oeuvre une attaque terroriste.

En 2010, un rapport de la Säpo avait estimé que le nombre d'islamistes radicalisés dans le pays scandinave s'élevait à 200. Selon Anders Thornberg, la forte augmentation de ce compte est principalement due à la propagande de l'organisation État islamique (EI), qui a uni différents groupes d'extrémistes islamistes.

6.000 indices par mois. "Nous avions des groupes éclatés, nous avions des communautés radicalisées originaires d'Afrique du Nord, du Moyen-Orient et de Somalie, mais elles étaient toutes séparées", a-t-il expliqué. La Säpo reçoit environ 6.000 indices par mois concernant le terrorisme et l'extrémisme violent. En 2012, la moyenne était de 2.000 informations par mois.  

Selon ses estimations officielles, 300 Suédois ont rejoint Daech en Syrie ou en Irak depuis 2012. En outre, un Suédois qui avait été en Syrie, Osama K., est impliqué dans la préparation des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et du 22 mars 2016 à Bruxelles. Le 7 avril, Stockholm a été meurtrie par un attentat au camion-bélier. Un Ouzbek, qui avait montré des sympathies pour l'EI, a foncé dans la foule dans une rue piétonne, faisant cinq morts.