Japon : un mort et 16 blessés après une éruption volcanique

  • A
  • A
Japon : un mort et 16 blessés après une éruption volcanique
@ capture d'écran Twitter
Partagez sur :

L'Agence de météorologie nationale a appelé les habitants des alentours à ne pas s'approcher du mont Kusatsu Shirane, après avoir détecté "une légère activité volcanique".

Un soldat des forces d'autodéfense est mort et 16 personnes ont été blessées mardi après l'éruption d'un volcan qui a déclenché une avalanche près d'une station de ski au nord-ouest de Tokyo, ont annoncé les autorités japonaises. 

Un soldat emporté par une avalanche. Un membre des Forces d'autodéfense "est mort après avoir été emporté par une avalanche" alors qu'il participait à un entraînement, a déclaré un porte-parole du ministère. Un peu plus tôt, un responsable des secours avait fait état du décès d'un homme de 49 ans sans donner de détails sur son identité.

D'autres avalanches possibles. L'Agence de météorologie nationale a appelé les habitants des alentours à ne pas s'approcher du mont Kusatsu Shirane, après avoir détecté "une légère activité volcanique". "Aujourd'hui une éruption s'est produite", a indiqué un responsable de l'agence, Makoto Saito, lors d'une conférence de presse, avertissant du risque d'autres avalanches et de projections de cendres et rochers. Selon un porte-parole des pompiers, 10 personnes ont été blessées dans l'incident, dont cinq gravement.

Des blessures légères. Parmi elles, "quatre personnes dans une cabine téléphérique ont été blessées par des bris de verre, a précisé le porte-parole du gouvernement Yoshihide Suga. Par ailleurs, six militaires qui se trouvaient sur les lieux pour participer à un entraînement ont été blessés dans l'avalanche, mais "leur vie n'est pas en danger", a souligné un porte-parole du ministère de la Défense. Des images télévisées montraient une épaisse fumée noire mêlée de pierres s'échappant du volcan aux pentes enneigées.

"On nous a demandé de nous réfugier à l'intérieur", a témoigné sur la chaîne publique NHK un homme présent à cette station de ski de la préfecture de Gunma, soulignant qu'une centaine de personnes avaient été évacuées.