Séisme au Chili : plusieurs morts et un million de personnes évacuées

  • A
  • A
Séisme au Chili : plusieurs morts et un million de personnes évacuées
Partagez sur :

Au moins cinq personnes sont mortes et un million ont été évacuées après le séisme de magnitude 8,3 qui a frappé le centre du pays en début de soirée. Une alerte au tsunami a été déclenchée.

Nuit dramatique au Chili. Le centre du petit pays côtier d'Amérique du Sud a été frappé mercredi soir d'un violent séisme évalué à 8,3 sur l'échelle de Richter par l'Institut américain de géologie (USGS). Le séisme, si puissant qu'il a été ressenti jusqu'en Argentine, a fait au moins cinq morts. Un million de personnes ont également été évacuées en raison de l'alerte tsunami qui s'en est suivie. 

Deux d'entre elles sont décédées dans le nord du pays, dont "une femme de 25 à 30 ans frappée par la chute d'une corniche sur la tête" selon Patricio Trigo, le gouverneur de la ville d'Illapel (nord), épicentre du séisme. Une autre victime, un octogénaire, a succombé à un infarctus près de Santiago, selon la présidente.

Alerte au tsunami en cours. La Marine chilienne a lancé une alerte au tsunami pour l'ensemble des côtes du pays sud-américain, bordé par l'océan Pacifique. "Même s'il y a bien eu un tsunami, les dernières séries de vagues sont en diminution, mais nous savons qu'il peut y avoir des répliques et donc nous devons continuer à évaluer minute par minute la situation", a déclaré Michelle Bachelet, la présidente. L'île de Pâques, à 3.750 kilomètres au large, devait elle aussi être évacuée, tandis qu'une alerte au tsunami était émise dans le Pacifique, côté asiatique, concernant surtout la Polynésie française.

L'épicentre enregistré à Illapel. Le tremblement de terre a été enregistré à 19h54 (0h54 en France) en mer, non loin d'Illapel, ville de 31.000 habitants où plusieurs maisons se sont effondrées et l'électricité a été coupée, selon le ministre de l'Intérieur Jorge Burgos. L'USGS a situé l'épicentre à 230 kilomètres au nord de Santiago, près d'Illapel. Le séisme a provoqué dans la capitale de 6,6 millions d'habitants un vaste mouvement de panique dans la population, des milliers d'habitants déferlant dans les rues.