Saint-Martin : l'armée réprimera les actes de pillage, annonce le Premier ministre néerlandais

  • A
  • A
Saint-Martin : l'armée réprimera les actes de pillage, annonce le Premier ministre néerlandais
Environ 70% des habitations ont subi de lourds dégâts sur l'île, qui est partagée entre la France et les Pays-Bas.@ AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre néerlandais a averti samedi que la police et l'armée étaient prêtes à agir pour réprimer les pillages qui font rage dans la partie néerlandaise de l'île. 

Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte a averti samedi les auteurs de pillages dans la partie néerlandaise de l'île de Saint-Martin dévastée par l'ouragan Irma que la police et l'armée étaient prêtes à agir pour réprimer ces actes. "Les pilleurs doivent réaliser que la police et le personnel de la défense sont prêts à prendre des mesures fortes", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

Des circonstances "compliquées". Mark Rutte s'est cependant refusé de préciser quels ordres spécifiques les quelque centaines de soldats et policiers déployés dans la partie néerlandaise de l'île avaient reçus pour empêcher les pillages. Il a reconnu que les pillages n'étaient toujours pas "sous contrôle", soulignant que les circonstances étaient "compliquées".

230 soldats néerlandais présents. Quelque 230 soldats néerlandais se trouvent sur l'île, et une centaine d'autres doivent y arriver d'ici lundi. Si nécessaire, 150 militaires supplémentaires seront déployés dans les Caraïbes, a indiqué le Premier ministre. Environ 70% des habitations ont subi de lourds dégâts sur l'île, qui est partagée entre la France et les Pays-Bas, selon le ministre de l'Intérieur Ronald Plasterk. Des pilleurs ont dévalisé les magasins, profitant du chaos régnant après le passage de l'ouragan.