Roquettes sur Kaboul : les talibans "visaient l'avion" du secrétaire d'Etat américain

  • A
  • A
Roquettes sur Kaboul : les talibans "visaient l'avion" du secrétaire d'Etat américain
Mercredi, peu après l'arrivée en ville du chef du Pentagone Jim Mattis, des roquettes ont atterri près de l'aéroport international de Kaboul.@ ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :

Les talibans ont revendiqué mercredi les tirs de roquettes sur l'aéroport de Kaboul, précisant sur Twitter avoir "visé l'avion du secrétaire américain à la Défense" Jim Mattis, arrivé peu auparavant dans la capitale afghane.

Des roquettes ont atterri près de l'aéroport international de Kaboul mercredi, peu après l'arrivée en ville du chef du Pentagone Jim Mattis, a annoncé le ministère de l'Intérieur. Jim Mattis et le secrétaire général de l'Otan Jens Stoltenberg rencontrent le commandement de l'Opération Resolute Support et les autorités afghanes un mois après l'annonce de renforts américains.

Une attaque revendiquée. Peu après l'attaque, les Talibans ont revendiqué l'offensive. Ils ont précisé sur Twitter avoir "visé l'avion du secrétaire américain à la Défense". Au moins six roquettes ont atterri sur la section militaire de l'aéroport international sans interrompre le trafic aérien, selon le ministère de l'Intérieur.