Réfugiés : l'Allemagne réintroduit des contrôles aux frontières

  • A
  • A
Réfugiés : l'Allemagne réintroduit des contrôles aux frontières
Des migrants arrivant en Allemagne par le train. @ AFP
Partagez sur :

L'Allemagne a décidé de réintroduire provisoirement des contrôles aux frontières avec l'Autriche. Le pays suspend ainsi les accords de Schengen sur la libre circulation en Europe.

L'Allemagne n'arrive plus à faire face à l'afflux de migrants. L'Allemagne a décidé de réintroduire provisoirement des contrôles aux frontières avec l'Autriche par où arrivent des dizaines de milliers de réfugiés. Le pays suspend ainsi les accords de Schengen sur la libre circulation en Europe, ont rapporté dimanche les journaux allemands Bild et Spiegel. Le trafic ferroviaire est même suspendu entre l'Allemagne et l'Autriche, selon une compagnie autrichienne.

Une déclaration attendue. Le ministre allemand de l'Intérieur, Thomas de Maizière, a annoncé dimanche que son pays réintroduisait "provisoirement" des contrôles à ses frontières" afin "de contenir l'afflux de réfugiés venant en Allemagne". "L'Allemagne introduit provisoirement des contrôles à ses frontières, en particulier avec l'Autriche", a déclaré le ministre à Berlin alors que Munich, principale porte d'entrée en Allemagne, arrive à saturation, avec 63.000 arrivées en deux semaines.

Les personnes voulant passer la frontière doivent se munir de documents d'identité. L'Allemagne mobilise "plusieurs centaines de policiers" pour contrôler ses frontières, selon un porte-parole de la police fédérale, alors que les contrôles doivent surtout intervenir à la frontière avec l'Autriche. Les contrôles aux frontières ont débuté dimanche vers 17h30 locales. La police a précisé qu'elle se préparait à maintenir cette mesure "sur une longue période" alors que M. de Maizière a évoqué une décision provisoire. Elle a averti que les personnes traversant les frontières de l'Allemagne devaient maintenant se munir de documents d'identité ou de passeports.

Le trafic ferroviaire suspendu à partir de 17h. Le trafic ferroviaire est même suspendu entre l'Allemagne et l'Autriche, selon les chemins de fer allemands, Deutsche Bahn. Le trafic devait être suspendu à partir de 17 heures et jusqu'à lundi 5 heures du matin. "La Deutsche Bahn suspend la circulation ferroviaire entre l'Autriche et l'Allemagne jusqu'à lundi cinq heures du matin", a indiqué la compagnie dans un communiqué.

Un record de 800.000 demandeurs d'asile. En deux semaines, 63.000 réfugiés sont arrivés à Munich, dont 13.000 pour la seule journée de samedi mettant la grande ville du Sud de l'Allemagne dans une situation de quasi-saturation. Dans la nuit de samedi à dimanche, certains réfugiés, qui arrivent par train d'Autriche après une longue odyssée à travers les Balkans, ont dû dormir dehors et à même le sol.

L'Allemagne, qui attend cette année un record de 800.000 demandeurs d'asile, enregistre un afflux sans précédent de réfugiés, notamment depuis qu'elle a décidé de ne plus renvoyer les Syriens dans le pays par lequel ils sont entrés dans l'Union européenne.