Ce que nous apprend la vidéo embarquée avec des soldats de Daech

  • A
  • A
Ce que nous apprend la vidéo embarquée avec des soldats de Daech
@ Capture d'écran VICE
Partagez sur :

Le site d’informations Vice publie une vidéo qui montre le très grand amateurisme de certains combattants de l’organisation Etat islamique.

Le site d’informations Vice a publié mercredi une vidéo de 6min40, tournée depuis une caméra posée sur le casque d’un combattant de l’organisation Etat islamique (EI), en Irak. Le site souligne le fossé entre ces images brutes et celles de la propagande diffusées par Daech, soulignant l’amateurisme des combattants. Une vidéo qui peut surprendre, mais qui soulève plusieurs questions.

Peut-on tirer des conclusions sur les capacités de Daech à partir de cette vidéo ? 

La vidéo publiée par Vice montre des combattants de l’organisation Etat islamique qui se rendent sur un front à bord d’un char d’assaut. Très vite, on note la désorganisation des combattants à bord du tank. Les soldats s’interpellent, cherchent leurs munitions sur un plancher couvert d’affaires diverses et variées. "Attention de ne pas tirer sur nos frères", dit l’un d’eux. "Où est l’autre roquette ? Donne-moi une roquette", lance un autre dans la panique, quelques minutes plus tard.

Des images qui, en effet, sont bien loin des vidéos de propagandes de l’EI, qui n’hésite pas à utiliser effets spéciaux et explosions pour des mises en scènes hollywoodiennes. Mais, pour Didier François, spécialiste défense à Europe 1, il n’y a rien de surprenant à cela. "Cette vidéo montre la réalité du terrain : des tirs, du bruit, de la boue. C’est ça des combats".

Que nous apprend cette vidéo sur le plan militaire ?

Il n’y a quasiment aucune information sur cette vidéo. On ignore où elle vient, ni quand elle a été tournée. "On ne sait pas non plus de quelle unité il s’agit", souligne Didier François. Les seules informations fournies par Vice sont les suivantes : la vidéo a été tournée à une trentaine de kilomètres de Mossoul, dans le nord-est de l’Irak et les combattants qui y figurent ont été tués au mois de mars dans des combats contre les forces kurdes.

Des éléments qui n'apportent pas de véritables informations sur le plan militaire. "Il s’agit de quelques minutes de combat, sur un front non identifié avec une unité non identifiée", remarque le spécialiste Défense.

Peut-on vraiment en déduire que Daech est désorganisé ?
 
La vidéo montre des soldats qui évoluent dans une grande confusion, ne sachant pas où se trouvent leurs munitions, tout en essuyant des tirs. On voit notamment l’un d’eux tirer une roquette et manquer d’enflammer ses camarades. Peut-on pour autant en déduire que les combats menés par Daech se font de manière anarchique ? "Ce serait méconnaître l’EI que d’affirmer, à partir de cette vidéo, que Daech est désorganisé", prévient Didier François.

Ces images ne sont donc pas représentatives de la capacité militaire de Daech. On sait, en effet, que parmi les combattants de l’Etat islamique, il existe plusieurs types d’unités. "Cela va du combattant recruté localement à l’unité d’élite et aux cadres de l’armée", explique le spécialiste Défense. L’unité filmée dans cette vidéo ne fait donc sûrement pas partie de l’élite.

Enfin, il faut garder à l’esprit que si l’armée formée par l’organisation Etat islamique était réellement désorganisée, Daech ne tiendrait pas autant de villes et ne se serait pas autant étendue dans la région.