Prince : la bataille de l'héritage est lancée

  • A
  • A
Prince : la bataille de l'héritage est lancée
@ AFP
Partagez sur :

Le chanteur n’a pas laissé de testament, mais sa sœur et ses cinq demi-frères et demi-sœurs pourraient être les bénéficiaires.

L’enjeu est de taille : entre 150 et 300 millions de dollars ! La fortune colossale du chanteur Prince, mort le 21 avril à l’âge de 57 ans, n’a pour le moment aucun bénéficiaire désigné car le chanteur n’a jamais fait de testament. La justice du Minnesota pourrait donc être amenée à trancher le sujet.

  • Que dit la loi du Minnesota en cas d’absence de testament ?

Prince a été marié deux fois et a été père d'un enfant, Boy Gregory. Mais ce dernier est mort quelques jours après sa naissance en 1996, victime du syndrome de Pfeiffer, une maladie rare. Le chanteur n’a donc aucun héritier direct connu. Selon les lois du Minnesota, c’est donc à Tyka Nelson, sa sœur, ainsi qu’à ses cinq demi-frères et demi-sœurs que devrait revenir la fortune colossale du roi de la pop. Mais avant que les bénéficiaires soient clairement désignés, des recherches vont être menées pour déterminer s'il existe d'autres héritiers.

En attendant qu’un tribunal tranche le sujet – ce qui pourrait prendre plusieurs mois, voire des années - Tyka Nelson a, de son côté, demandé à la justice américaine la désignation d'un administrateur pour la fortune laissée par Prince. La société de gestion d'actifs Bremer Trust pourrait être choisie, puisque Prince, selon sa sœur, avait fait appel aux services de sa maison mère, la banque Bremer, "durant plusieurs années".

  • Quel est le montant de l’héritage ?

 Il n’y a pas encore eu d’estimation officielle de la fortune de Prince. On parle pour le moment de 150 à 300 millions de dollars, soit entre 130 et 260 millions d’euros. C’est en tout cas les chiffres avancés par le site spécialisé dans les finances des célébrités, Celebrity Net Worth.

Mais les estimations varient grandement. Le magazine Forbes l'avait placé en 2005 dans sa liste des 100 célébrités les plus puissantes, avançant que le musicien avait gagné 49,7 millions de dollars l'année précédente grâce notamment aux 1,4 million d'entrées vendues pour sa tournée "Musicology". C'est la seule fois qu'il a figuré dans cette liste, établie depuis 1999. Mais l’estimation pourrait être beaucoup plus importante.

  • De quel type d’héritage parle-t-on ?

Il y aura l’héritage matériel et immatériel. Prince disposait de plusieurs sociétés, mais aussi des biens. Sa soeur a d’ailleurs souligné qu'il disposait de "biens considérables" qui nécessitent d'être placés immédiatement sous la tutelle d'un administrateur, mais elle n’a donné aucune information complémentaire sur la nature de ces biens et leur valeur.

Outre ces biens matériels, se pose aussi – et surtout - la question de l’héritage culturel laissé par Prince. Compositeur insatiable, connu pour son intense créativité, la star disait conserver de nombreuses chansons inédites dans ses studios de Paisley Park. D'ailleurs le bâtiment qui abrite ses studios vaut à lui seul plus de 10 millions de dollars. On parle de centaines de titres qui dormiraient dans les tiroirs des studios de Minneapolis et qui pourraient remplir quinze albums. Une manne supplémentaire donc pour les futurs héritiers qui toucheront aussi les recettes des ventes actuelles, multipliées par quatre depuis la mort du chanteur.