Primaires de l'Iowa : Clinton gagne de justesse, Trump battu

  • A
  • A
Primaires de l'Iowa : Clinton gagne de justesse, Trump battu
Ted Cruz a gagné la première primaire, celle de l'Iowa.@ Michael B. Thomas / AFP
415 partages

L'Iowa a préféré Ted Cruz au milliardaire Donald Trump. Chez les Démocrates, Hillary Clinton revendique la victoire.

L'ESSENTIEL

C'était la première étape de la course à la Maison-Blanche : le caucus de l'Iowa donne le roi des sondages Donald Trump battu face à Ted Cruz, tandis que Hillary Clinton a revendiqué la victoire face à Bernie Sanders.

Les infos à retenir :

  • Selon son équipe, Hillary Clinton l'emporterait de justesse sur Bernie Sanders.

  • Ted Cruz (27,65% des voix) remporte la primaire républicaine devant Donald Trump (24,3%) et Marco Rubio

  • Le républicain Mike Huckabee et le démocrate Martin O'Malley se retirent de la course à l'investiture.

L'équipe de Clinton revendique la victoire. Favorite dans la course à l'investiture démocrate, Hillary Clinton l'aurait emporté de justesse selon son équipe contre le surprenant Bernie Sanders : après le décompte de 90% des voix démocrates, le score officiel était de 49,8% contre 49,6%. "La course est si serrée que dans certains bureaux où les candidats étaient à égalité, on a tranché à pile ou face", explique la correspondante d'Europe 1 Géraldine Woessner. Les télévisions américaines ne s'aventurent pas encore à désigner un vainqueur entre les deux candidats séparés par quelques dixièmes de point seulement. 

Depuis le début de sa campagne, Bernie Sanders, sénateur du Vermont âgé de 74 ans, clairement ancré à gauche, éreinte sans relâche l'ex-secrétaire d'Etat sur ses liens avec Wall Street et promet à l'Amérique une véritable "révolution politique". Pour le bouillant Bernie Sanders, le pari est déjà réussi : il s'est affirmé comme un rival crédible dans la course à l'investiture.

000_7L1FQ

© MICHAEL B. THOMAS / AFP


Trump battu chez les républicains. Avec 28% des voix, l'ultraconservateur Ted Cruz a tordu le cou aux sondages côté républicain et devance l'outrancier milliardaire Donald Trump (24%), lui-même talonné par le sénateur de Floride Marco Rubio (23%). Très mobilisée, la droite protestante évangélique de l'Iowa s’est montrée sensible aux positions fermes de Ted Cruz contre l’impôt ou l’avortement. Le très bon score de Marco Rubio, solide troisième chez les républicains selon les premiers résultats partiels, devrait faire pousser un "ouf" se soulagement aux ténors du "Grand Old Party". Ces derniers sont en effet en quête d'un candidat plus consensuel que Donald Trump pour l'élection du 8 novembre 2016 qui désignera le successeur de Barack Obama.

Bush en débâcle, et deux abandons. Très médiatisé, ce premier caucus de l’Iowa n’élit que 1% des délégués à l’investiture, mais il donne le ton. Jeb Bush, fils et frère des présidents George H. W. Bush et George W. Bush, a rassemblé moins de 3% des voix. Le démocrate Martin O'Malley a lui décidé d'abandonner la course à la Maison-Blanche, après des primaires qui le créditent de seulement 0,6% des voix. Idem pour l'ancien gouverneur de l'Arkansas Mike Huckabee qui a annoncé lui aussi sur Twitter qu'il allait quitter la course à la présidentielle.



"Je suspends officiellement ma campagne. Merci pour votre loyal soutien."

La prochaine étape des primaires conduira les candidats dans le New Hampshire, le 9 février prochain. Les autres Etats se succéderont ensuite jusqu'en juin. Les candidats des deux partis seront officiellement désignés en juillet.