Pompéi menacée par la mafia

  • A
  • A
Pompéi menacée par la mafia
@ REUTERS
Partagez sur :

Dégradé par le tourisme, le site antique est en restauration, mais sous la mainmise de la camorra.

Pompéi sombrera-t-elle à nouveau ? Le site touristique, situé au sud de Naples, en Italie, nécessite, de toute urgence, des travaux de restauration pour éviter qu’il ne tombe en ruines. Après avoir été recouverte pendant près de 2.000 ans par les cendres du Vésuve, cette ville mythique souffre aujourd’hui d’une très mauvaise gestion et des quelque 2,3 millions de touristes qui viennent piétiner le site chaque année.

De scandale en scandale

L’Union européenne et le gouvernement italien ont donc lancé un grand projet de rénovation à hauteur de 105 millions d’euros. Mais la restauration semble bien mal engagée. La mafia aurait mis fait main basse sur le chantier. Une enquête a été ouverte la semaine dernière, rapporte The Independent.

>> A écouter : le récit de Pompéi, ici.

Le commissaire européen chargé de la Politique régionale, Johannes Hahn, à la tête du grand projet Pompéi, avait pourtant prévenu, en février dernier, que la camorra n’aurait pas sa place sur le chantier. Les travaux ont donc été placés "sous haute surveillance", avait-il juré, promettant une totale transparence, en réaction à un premier scandale financier au sein du projet.

En effet, alors que l’Union européenne annonçait, en février, le déblocage des 105 millions d’euros pour les travaux, l'ancien directeur du site, Marcello Fiori, était arrêté, accusé d'avoir détourné des fonds destinés à la restauration de l’amphithéâtre de la ville antique, selon le Los Angeles Times.

22.04-mur-pompei

En novembre 2010, une partie du mur d'enceinte s'effondre, sur le site de Pompéi.

Des factures trafiquées

La mise en garde de Johannes Hahn aura été vaine, puisque les pratiques frauduleuses semblent se poursuivre. Certains contrats passés avec les sociétés de construction présentent des informations suspectes, souligne le quotidien britannique The Independent, qui cite l’exemple d’un devis dont le montant initial de  500.000 euros s’est soudainement transformé en cinq millions d’euros.

Une "visite surprise" sur le site a été organisée la semaine dernière par l’unité de lutte anti-mafia de la police de Naples, afin de tenter de trouver des preuves de la présence de la mafia sur le site. Aucune information n’a pour le moment été rendue publique. Mais les Napolitains se disent pessimistes quant aux moyens dont dispose cette unité pour véritablement lutter contre la camorra, conclut The Independent.