Pologne: le président entérine des restrictions d'accès à "la pilule du lendemain"

  • A
  • A
Pologne: le président entérine des restrictions d'accès à "la pilule du lendemain"
Le président polonais Andrzej Duda @ VLADIMIR SIMICEK / AFP
Partagez sur :

Le président polonais a entériné vendredi une loi limitant l'accès à "la pilule du lendemain" qui désormais sera accessible uniquement sur prescription médicale. 

Le président polonais Andrzej Duda a entériné vendredi une loi limitant l'accès à "la pilule du lendemain" qui désormais sera accessible uniquement sur prescription médicale, selon un communiqué officiel. Cette loi a été adoptée en mai par la droite catholique conservatrice au pouvoir en Pologne. Le chef de l'Etat est issu de ce parti Droit et Justice (PiS).

L'inquiétude des féministes. Le gouvernement libéral précédent avait, conformément à une règle européenne, rendu possible l'accès à "la pilule du lendemain" sans ordonnance, aux personnes âgées de plus de 15 ans. La loi avait suscité l'inquiétude des milieux féministes en Pologne arguant que, pour être efficace, la pilule en question doit être prise dans les plus brefs délais. Selon la droite, la restriction doit empêcher l'usage abusif de la pilule.

Pas un coup d'essai. Le PiS, au pouvoir en Pologne depuis octobre 2015, a déjà mis fin au financement public de la fécondation in vitro. A l'automne 2016, le PiS a tenté de limiter aussi le droit à l'avortement, déjà parmi les plus restrictifs d'Europe. Cependant, sous la pression de manifestations dites "grève des femmes", auxquelles ont participé quelque 100.000 personnes dans tout le pays, le gouvernement a fini par abandonner le projet de loi.