Pérou : le ministre de la Culture démissionne après la grâce à Fujimori

  • A
  • A
Pérou : le ministre de la Culture démissionne après la grâce à Fujimori
Condamné pour crimes contre l'humanité, l'ancien président péruvien a été hospitalisé.@ RAUL GARCIA / AFP
Partagez sur :

Salvador del Solar, figure populaire du cinéma péruvien, s'était toujours opposé à un geste envers l'ancien président condamné pour crimes contre l'humanité.

Le ministre péruvien de la Culture Salvador del Solar a présenté mercredi sa démission, trois jours après la grâce contestée accordée par le chef de l'Etat Pedro Pablo Kuczynski à l'ex-président péruvien Alberto Fujimori, condamné pour crimes contre l'humanité. Cet acteur et réalisateur populaire de 47 ans, qui s'était toujours dit opposé à un geste envers Fujimori, a annoncé sa démission sur Twitter.

La décision du président a provoqué des manifestations de Péruviens. Ils accusent le chef d'Etat d'avoir négocié politiquement cette mesure en échange de son maintien au pouvoir avec le soutien du mouvement politique fondé par Alberto Fujimori.

Mobilisation contre la grâce. Transféré samedi de sa prison vers une clinique, l'ex-président, qui souffre de problèmes cardiaques, a vu mercredi son hospitalisation prolongée d'au moins 48 heures, a annoncé son médecin personnel. Des familles des victimes de la répression sous les mandats de Fujimori (1990-2000), des partis politiques et des associations de défense des droits de l'homme se préparaient à défiler jeudi contre la décision de le gracier.