Percée des forces libyennes à Syrte, fief du groupe État islamique

  • A
  • A
Percée des forces libyennes à Syrte, fief du groupe État islamique
Position des forces pro-gouvernementales à Syrte le 18 juillet 2016.@ MAHMUD TURKIA / AFP
Partagez sur :

Le groupe État islamique (EI) recule à Syrte, en Libye, devant l'avancée des forces pro-gouvernementales.

Le gouvernement d'union nationale de Libye (GNA) prend le dessus dans le bras de fer qui l'oppose à Daech (acronyme arabe du groupe État islamique). Les soldats sous son commandement ont progressé vers le centre de la ville côtière de Syrte. Jusqu'à présent avant-poste des djihadistes, Syrte est un enjeu stratégique de taille depuis 2015 au-delà des frontières libyennes. Sa position sur le littoral méditerranéen en fait une menace de premier plan pour l'Union européenne, une base de lancement idéale pour des attentats de grande ampleur.

Pilonnage américain. Les États-Unis ont mené sept frappes jusqu'à présent: cinq lundi et deux mardi, à la demande du GNA. Ces raids ont permis entre autres la destruction d'une plateforme de lance-roquettes. Barack Obama a jugé mardi que les frappes étaient légitimes pour assurer la "sécurité nationale" de son pays et de ses alliés européens.