Pas de signe de fraude électorale au Kenya, pour les observateurs de l'UE

  • A
  • A
Pas de signe de fraude électorale au Kenya, pour les observateurs de l'UE
Les résultats définitifs de l'élection présidentielle au Kenya seront connus vendredi.@ TOBIN JONES / AFP
Partagez sur :

L'opposition au président sortant réélu Uhuru Kenyatta conteste les résultats provisoires, estimant que l'élection est entachée d'une fraude 'massive".

La directrice de la mission d'observation électorale de l'Union européenne au Kenya a déclaré jeudi n'avoir détecté aucun signe de "manipulation centralisée ou locale" du vote présidentiel de mardi. Marietje Schaake a ajouté que le rapport final de la mission européenne évaluerait aussi le processus de comptabilisation des bulletins, dont l'opposant Raila Odinga, donné battu par le président sortant Uhuru Kenyatta, affirme qu'il a été compromis par des pirates informatiques.

L'opposition proteste. Raila Odinga a rejeté jeudi le résultat du scrutin en le disant entaché d'une fraude "massive et généralisée", sans toutefois fournir d'éléments concrets à l'appui de ses affirmations. Ces accusations ont été démenties par la commission électorale kényane dont le président, Wafula Chebukati, a assuré que le système informatique et les bases de données n'avaient été à aucun moment piratés durant le vote, qui se déroulait de manière électronique. Selon les résultats provisoires, le président sortant Uhuru Kenyatta est crédité de 54,89% des voix contre 44,28% pour le chef de l'opposition Raila Odinga.

Des manifestations d'opposants ont néanmoins éclaté jeudi dans plusieurs villes du Kenya, notamment à Kisumu où la police a tiré à balles réelles sur les protestataires. Par ailleurs, la coalition de l'opposition kényane a enjoint la commission électorale (IEBC) de déclarer son candidat Raila Odinga "vainqueur" de l'élection présidentielle, lors d'une conférence de presse jeudi à Nairobi. Sur la foi de résultats obtenus "de source confidentielle" au sein de l'IEBC, "nous exigeons que le président de l'IEBC (...) déclare Raila Amolo Odinga président dûment élu de la République du Kenya", a déclaré le numéro 3 de la coalition, Musalia Mudavadi.

Résultats vendredi. La commission électorale a annoncé jeudi à la presse que les résultats complets de l'élection présidentielle n'étaient pas attendus avant vendredi midi, écartant ainsi la proclamation d'un vainqueur d'ici là. "Nous prévoyons que tous les résultats de nos agents pour la présidentielle parviendront au centre national de décompte d'ici demain (vendredi) midi", a déclaré le président de la Commission électorale, Wafula Chebukati.