Paris et Bruxelles proposent une journée européenne sans voiture

  • A
  • A
Paris et Bruxelles proposent une journée européenne sans voiture
Anne Hidalgo et le maire de Bruxelles souhaitent instaurer une journée annuelle sans voitures dans leurs villes (image d'illustration). @ LUDOVIC MARIN / POOL / AFP
Partagez sur :

La maire de Paris Anne Hidalgo et son homologue de Bruxelles proposent samedi l'instauration d'une journée européenne sans voitures une fois par an, sur le modèle des Journées européennes du patrimoine qui se déroulent ce week-end.

Anne Hidalgo et Philippe Close, les maires de Paris et Bruxelles, proposent samedi que soit instaurée annuellement une journée européenne sans voiture, une idée soumise à la veille de la tenue de la Journée sans voiture 2018 dans ces deux capitales.

Une journée annuelle. "Face à l'urgence climatique et l'impact sanitaire de la pollution", les deux édiles appellent dans un communiqué à ce que "mille journées sans voiture s'épanouissent à travers l'Europe", et prennent pour modèle les Journées européennes du Patrimoine, dont l'édition 2018 a également lieu ce week-end.

Déjà des baisses de pollution dans Paris, selon la mairie. La mairie de Paris avait annoncé par ailleurs vendredi que les quatre premiers arrondissements, qui forment une partie du centre de la capitale (îles de la Cité et Saint-Louis, Châtelet, Louvre, Opéra, Marais, ...) seraient fermés à la circulation automobile un dimanche par mois à partir du 7 octobre, à l'exception des grands axes qui les traversent. Selon la mairie de Paris, le trafic automobile intra-muros a enregistré une baisse "record" de 6% entre 2017 et 2018. La pollution de l'air a été réduite "dans des proportions comparables".