Ouragan Matthew en Haïti : "les récoltes ont été perdues, les plantations très abîmées"

  • A
  • A
Partagez sur :

Trois jours après le passage de l'ouragan Matthew sur l'île d'Haïti, les dégâts les habitants font le bilan : des centaines de morts et des dégâts matériels très importants.

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

L'ouragan Matthew a ravagé le sud d'Haïti jeudi matin. Le dernier bilan établi à partir des chiffres fournis par les équipes de la Protection civile sur le terrain s'élève à 877 morts, mais l'agence centrale, qui met plus de temps à rassembler les informations, parle pour le moment de 271 morts et de 61.500 sans-abris sur l'ensemble du pays. 

Des dégâts très importants. On ne connaît pas encore toute l'ampleur des dégâts aussi bien humains que matériels car de nombreux villages sont encore coupés du monde à cause des inondations et des glissements de terrain. Trois jours après le drame, l'électricité et le téléphone sont toujours coupés dans une grande partie du sud du pays. "Le pire, c'est le département de la Grand'Anse, un département du sud ou les récoltes ont été perdues, où les plantations ont été très abîmées, ou le bétail a été tué, où les toitures ont été emportées par l'ouragan, par les vents", raconte Franck, un habitant de la capitale Port-au-Prince, au micro d'Europe 1.

"La vie s'est arrêtée". "La vie s'est arrêtée depuis mardi dans plusieurs villes du pays. Ce sera très difficile dans les régions concernées", poursuit-il. La priorité désormais, c'est d'acheminer de la nourriture, de construire des abris mais surtout de réparer des systèmes d'eau déjà précaires et d'éviter une nouvelle épidémie de choléra. La dernière en date, en 2010, avait fait 10.000 morts. D'après les Nations unies, 350.000 Haïtiens ont besoin d'une aide humanitaire urgente.