Olympiade d'échecs en Norvège : deux morts

  • A
  • A
Olympiade d'échecs en Norvège : deux morts
@ REUTERS
Partagez sur :

SÉRIE NOIRE - Deux joueurs sont morts lors du tournoi... apparemment de cause naturelle, selon la police.

L'Olympiade d'échecs qui vient de s'achever à Tromsoe, dans le nord de la Norvège, a été endeuillée par la mort de deux joueurs, apparemment de cause naturelle, a annoncé vendredi la police norvégienne.



Jeudi, au dernier jour d'une des épreuves les plus prestigieuses de la discipline, un joueur des Seychelles s'est effondré en pleine partie. Un mouvement de panique s'est ensuivi dans l'assistance, un membre du public ayant, semble-t-il, pris pour une arme un défibrillateur dont s'était saisi quelqu'un qui voulait sauver le Seychellois.



La victime, dont on sait seulement qu'elle est née en 1947, n'a pu être ranimée.Dans la soirée, un autre joueur, de nationalité ouzbèke, a été retrouvé sans vie dans une chambre d'hôtel. "C'est une mort tragique et naturelle", a déclaré un porte-parole du comité d'organisation, Jarle Heitmann.

La police de Tromsoe a conclu qu'"il n'y a[vait] rien de criminel derrière ces décès".Une minute de silence a été observée pendant la cérémonie de clôture par égard pour la première victime, la mort du second joueur n'étant alors pas connue.L'Olympiade a été remportée, pour la première fois de l'histoire, par la Chine devant la Hongrie et l'Inde, la France finissant à la 13e place.

Chez les dames, les Russes, qui avaient remporté les deux Olympiades précédentes, ont défendu leur titre avec succès. Elles se sont imposées devant la Chine et l'Ukraine, les Françaises terminant en 12e position.