Obama et Clinton sortent du silence et condamnent Weinstein

  • A
  • A
Partagez sur :

L'ex-président américain et l'ex-candidate ont exprimé leur "écœurement" devant les graves accusations d'agressions sexuelles et de viols pesant sur le producteur Harvey Weinstein, gros contributeur des démocrates.

L'ancien président américain Barack Obama s'est dit "écœuré" mardi soir par les révélations sur le producteur hollywoodien Harvey Weinstein. Le magnat d'Hollywood, accusé de viol, était réputé pour sa proximité avec le parti démocrate, dont il a financé de nombreuses campagnes électorales démocrates.

"Michelle et moi sommes écœurés par les dernières révélations concernant Harvey Weinstein. Tout homme qui se comporte de manière dégradante avec les femmes doit être condamné et rendu responsable de ses actes, quelles que soient sa richesse et son statut", a écrit l'ancien président démocrate dans un communiqué.

Clinton "choquée et écœurée". Hillary Clinton s'est également déclarée mardi "choquée et écœurée par les révélations sur Harvey Weinstein", qui a financé ses campagnes électorales et celles de nombreux démocrates depuis des années. Le silence de l'ancienne candidate démocrate à la Maison Blanche, comme celui de Barack Obama, lui était vivement reproché par la droite américaine qui accusait les démocrates d'hypocrisie sur le harcèlement sexuel.

Une semaine après les premières révélations du New York Times, de nouveaux témoignages accablants pour Harvey Weinstein sont venus s'ajouter mardi à ceux déjà connus, dépeignant le producteur comme capable d'agression sexuelle mais aussi de viol, de manipulations et d'intimidation. Georgina Chapman, la femme de Harvey Weinstein, a annoncé mardi soir dans un communiqué adressé au magazine People sa séparation avec le producteur.