Nouveau-Mexique : un couple de Français meurt de déshydratation dans le désert

  • A
  • A
Nouveau-Mexique : un couple de Français meurt de déshydratation dans le désert
Le désert de sable blanc du Nouveau-Mexique s'étend sur plus de 700km2. @ Wikimedia Commons - Jennifer Willbur
Partagez sur :

Les deux randonneurs, originaires de Reims, ont été retrouvés morts mardi, dans un désert du sud-ouest des Etats-Unis. Seul leur petit garçon, qui les accompagnait, a survécu.

C’est le plus grand désert de sable blanc au monde. Au cœur de ses dunes de gypse – un minéral soluble dans l’eau - à perte de vue, le parc national du "White Sands" dans le sud-ouest des Etats-Unis, peut afficher des températures extrêmes. Ornella et David S., un couple de touristes français, y ont laissé leur vie, mardi après-midi. Leur fils âgé de neuf ans, fortement brûlé par le soleil et déshydraté, a pu, lui, être secouru.

Des photos décisives. Ce sont les gardes du parc national qui ont fait la macabre découverte alors qu’ils effectuaient une banale patrouille. Il est environ 17h30 lorsque les Park Rangers tombent sur le corps de la mère de famille de 51 ans. A côté d’elle, son appareil photo. En observant les clichés, les gardes s’aperçoivent qu’elle n’était pas seule. Ils partent alors à la recherche de son mari et de son petit garçon.

Vivant, mais orphelin. A peine une demi-heure plus tard et trois kilomètres plus loin, ils trouvent cette fois le corps sans vie de David S.. Près de l’homme de 42 ans gît leur fils, encore vivant, mais grièvement brûlé et déshydraté. Le garçonnet a été hospitalisé et sera confié à sa grand-mère, dès sa guérison, pour rentrer en France.

Selon le New York Daily News, le petit Enzo a raconté que sa mère aurait rebroussé chemin pour rejoindre le véhicule familial, après s’être sentie mal au cours de la promenade. Le père, lui, aurait continué à randonner avant de perdre connaissance, ce qui explique que leurs corps aient été retrouvés si éloignés l’un de l’autre.  

Partis sans eau, sous une chaleur écrasante… D’après les premiers éléments de l’enquête, la famille serait partie randonner vers midi. Un moment de la journée fortement déconseillé au vu des températures extrêmes qui peuvent vite grimper. Cet après-midi-là, le thermomètre serait monté au-delà des 40 degrés à l’ombre, d’après l’Albuquerque Journal. Malgré cela, le couple et son enfant serait parti en excursion sans eau, avance ce quotidien local du nom de la ville majeure du Nouveau-Mexique.

… Et sur un sentier ardu. "Je ne pense pas qu’ils étaient préparés à la chaleur", a indiqué le shérif du comté d’Otero, l’un des 33 comtés de l’état du Nouveau-Mexique, avant de préciser : "Je pense qu’ils croyaient que c’était juste un sentier et qu’ils allaient marcher". Or, le trio de Français s’est aventuré sur le plus connu des itinéraires du site, l’"Alkali Flat Trail". Ce sentier d’environ 8 km est réputé dans le milieu des randonneurs pour sa rudesse, notamment en raison des fortes chaleurs auxquelles il expose. 

Un couple bien installé dans la Marne. Le couple était originaire du petit village de Bourgogne, à une dizaine de kilomètres de Reims, dans la Marne. L’homme était entrepreneur, selon L’Union, et son épouse était directrice du service de la jeunesse à la mairie de Reims. L’adjoint au maire, Mario Rossi, a d’ailleurs réagi à l’annonce de la terrible nouvelle, qualifiant Ornella S. de "belle personne", "très énergique et pleine d’idées".

Les corps devraient être autopsiés et une enquête a été ouverte par le comté d’Otero, en collaboration avec la France, afin de déterminer les circonstances de ce drame.