Nigeria : quatorze personnes tuées par Boko Haram le jour de Noël

  • A
  • A
Nigeria : quatorze personnes tuées par Boko Haram le jour de Noël
Un attentat commis par Boko Haram le 3 octobre au Nigeria. (photo d'illustration)@ STRINGER / AFP
Partagez sur :

Le groupe djihadiste s'est attaqué vendredi à un village du nord-est du Nigeria.

Au moins quatorze personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées par des combattants du groupe islamiste Boko Haram, lors d'une attaque vendredi contre un village du nord-est du Nigeria, a-t-on appris samedi auprès de membres des milices d'autodéfense.

Un village brûlé. Les djihadistes ont investi le village de Kimba dans l'Etat de Borno vers 22 heures. Ils ont ouvert le feu sur les villageois et incendié leurs maisons. "Les hommes armés ont tué 14 personnes et brûlé le village avant de prendre la fuite", a déclaré Mustapha Karimbe, un vigile qui assiste l'armée dans sa lutte contre Boko Haram. 

17.000 morts. Dernièrement, Boko Haram a commis des attentats-suicides dans les pays voisins comme le Cameroun, le Tchad et le Niger, soulevant les craintes que le groupe extrémiste soit en train de gagner du terrain en dehors du Nigeria. La rébellion et sa répression féroce par les forces de sécurité ont fait 17.000 morts et 2,6 millions de déplacés depuis 2009. Selon l'Index mondial du terrorisme, un rapport publié par l'Institute for Economics and Peace basé à New York, Boko Haram "est devenu l'organisation terroriste la plus meurtrière au monde". 

Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) a déclaré cette semaine que plus d'un million d'enfants nigérians étaient privés d'école à cause du conflit, soulignant que le manque d'éducation fournissait un terreau à la radicalisation au Nigeria et dans les pays voisins.