Netanyahou appelle les juifs européens à s'installer en Israël

  • A
  • A
Netanyahou appelle les juifs européens à s'installer en Israël
@ GALI TIBBON / AFP
Partagez sur :

Le Premier ministre israélien a appelé dimanche les juifs européens à s'installer en Israël, après les attaques à Copenhague.

Le premier ministre israélien a remis le couvert. Benjamin Netanyahou a appelé dimanche les juifs européens à s'installer en Israël, après les attentats à Copenhague. Une des deux attaques a été dirigée contre la principale synagogue de la capitale danoise, faisant un mort. Benjamin Netanyahou a réagi en publiant un communiqué à destination des juifs européens : "Israël est votre foyer. Nous sommes préparés pour accueillir une immigration de masse en provenance d'Europe". Le premier ministre israélien, en plein campagne électorale, avait été critiqué en janvier après avoir lancé un appel similaire aux juifs de France, en déclarant qu'Israël était leur "foyer".

>> A SUIVRE : Les évènements de Copenhague en direct

Un plan pour encourager l'immigration des juifs européens. Benjamin Netanyahou a par ailleurs indiqué que son gouvernement allait adopter un plan pour encourager l'immigration de juifs de France, de Belgique et d'Ukraine d'un montant de 180 millions de shekels (45 millions de dollars). "A tous les juifs d'Europe : je dis Israël vous attend les bras ouverts", a ajouté dimanche le premier ministre. "De nouveau le terrorisme de l'islam extrémiste a frappé en Europe. De nouveau un juif européen a été tué parce qu'il était juif et ce genre d'attentats devrait se reproduire", a mis en garde Benjamin Netanyahou.

Une déclaration similaire qui avait fait polémique. Le 10 janvier, le premier ministre israélien avait irrité le gouvernement français, après la prise d'otages survenue dans une supérette à Paris, qui s'est soldée par la mort de quatre juifs. Benjamin Netanyahou avait déclaré  à l'attention des juifs de France qu'Israël était leur "foyer". Le Premier ministre français Manuel Valls avait répliqué aussitôt : "la France sans les juifs de France n'est pas la France". Une partie des médias israéliens et de la communauté francophone en Israël avaient vivement critiqué les propos de Benjamin Netanyahou.

>> LIRE AUSSI : Netanyahou irrite en Israël en proposant un "foyer" aux juifs français

Élections législatives en mars. Ces déclarations du premier ministre israélien interviennent en pleine campagne électorale. La Knesset, le Parlement israélien, a été dissous par Benjamin Netanyahou en décembre dernier, provoquant la tenue d'élections législatives anticipées le 17 mars prochain.