Népal : deux Français tués dans le séisme

  • A
  • A
Népal : deux Français tués dans le séisme
@ AFP
Partagez sur :

Laurent Fabius a annoncé que deux Français avaient été retrouvés morts lundi au Népal, après le séisme qui a frappé le pays samedi. 

Deux jours durant, aucune victime française n'était à déplorer suite au terrible séisme qui a frappé le Népal. Mais lundi, Laurent Fabius a annoncé lundi que deux ressortissants français étaient morts dans le tremblement de terre. Sur place, 640 Français restent introuvables, a ajouté le ministre des Affaires Etrangères. Selon un bilan provisoire, plus de 4.300 personnes ont été tuées et 7.900 blessées dans ce tremblement de terre, le plus meurtrier au Népal en 80 ans.

Pierre-VLadimir Lobadowsky, collaborateur de Fleur Pellerin, et sa compagne Mathilde Forissier ont été tués dans l'effondrement d'un bâtiment à Katmandou. La ministre de la Culture a témoigné de son "immense tristesse" à la nouvelle de la mort du chargé de mission qui passait ses vacances au Népal.

1.274 Français localisés. En revanche, 1.274 autres ressortissants, touristes et résidents, qui se trouvaient dans la zone au moment du séisme ont pu être recontactés, a annoncé Laurent Fabius. "Les points de regroupement de l'ambassade de France sur place ont été ouverts et une équipe de renfort envoyée de New Delhi. Nous continuons à rechercher activement les compatriotes dont nous sommes actuellement sans nouvelle", a ajouté le ministre des Affaires Etrangères. Cinq autres étrangers auraient aussi été tués, dont un Australien, trois Américains et un Japonais.

De l'aide envoyée. Laurent Fabius a précisé qu'"une première mission de 11 secouristes ainsi que des produits de première nécessité décollent pour Katmandou aujourd'hui" et que "d'autres moyens seront acheminés en fonction des besoins et des demandes des autorités et des ONG".

Plus de 10.000 appels au centre de crise. Le nombre élevé des appels reçus par le centre de crise reflète le fait qu'il y a beaucoup de Français sur place, qu'il s'agisse de résidents, de touristes ou d'alpinistes, nombreux en cette période de l'année, a précisé le ministère. Le nombre de Français installés au Népal est de 290, selon le chiffre du consulat, mais il est en réalité au moins du double, car de nombreux expatriés négligent de s'immatriculer auprès de leur consulat ou ignorent qu'il est recommandé de le faire.

Google Person Finder a lancé une plateforme pour mettre en relation les personnes sans nouvelles de quelqu'un depuis le tremblement de terre avec celles qui ont des informations sur place.

Le numéro d'urgence du centre de crise est le 01 43 17 56 46

>> VOIR AUSSI - Ils ont filmé le séisme au Népal

>> LIRE AUSSI - Népal : le camp de base de l'Everest dévasté

>> LIRE AUSSI - Népal : lourd bilan sur les pentes de l'Everest

>> Europe 1 s'associe à l'appel à la générosité lancé par la Fondation de France : cliquez ici pour faire un don