Menaces d'attentats : 16 interpellations en Belgique, Salah Abdeslam toujours en fuite

  • A
  • A
Menaces d'attentats : 16 interpellations en Belgique, Salah Abdeslam toujours en fuite
Photo d'illustration@ AFP
Partagez sur :

Le parquet fédéral de Belgique a annoncé dimanche soir l'interpellation de 16 personnes. Salah Abdeslam reste introuvable. 

Le parquet fédéral de Belgique a annoncé dimanche soir l'interpellation de 16 personnes suite à des opérations policières menées dans tout le pays. Mais Salah Abdeslam, suspect-clé des attentats de Paris, "n'a pas été trouvé lors des perquisitions" conduites dans six communes de l'agglomération bruxelloise et à Charleroi, dans le sud de la Belgique, a ajouté le parquet. Aucune de dix-neuf perquisitions en région bruxelloise n'a abouti à la découverte d'armes ou d'explosifs a-t-il également indiqué. 

>>> L'ESSENTIEL - Retrouvez les dernières infos sur les menaces d'attentats en Belgique

19 perquisitions et 16 arrestations. "Le nommé Salah Abdeslam n'a pas été intercepté lors des perquisitions" conduites dans six communes de l'agglomération bruxelloise et à Charleroi (sud de la Belgique), a annoncé le parquet fédéral lors d'une conférence de presse dans la nuit de dimanche à lundi. Dans un Bruxelles barricadé, et quasiment à l'arrêt face à une menace d'attentat "sérieuse et imminente", la police a procédé à 19 perquisitions. "Ni arme, ni explosifs n'ont été découverts", mais la police a mis la main sur 16 personnes, dont le sort sera connu lundi.

La police ouvre le feu à Molenbeek. La police a par ailleurs ouvert le feu à deux reprises sur un véhicule suspect à Molenbeek, la commune dont est originaire Salah Abdeslam, blessant son conducteur qui a été arrêté. Selon le parquet, rien ne permet pour l'instant de rattacher cet incident à Molenbeek à la menace terroriste qui pèse sur la capitale belge. 

Alerte maximale. Bruxelles est en état d'alerte maximale depuis la nuit de vendredi à samedi, face à une menace terroriste "imminente". En raison d'une menace d'attentat jugée "sérieuse et imminente", Bruxelles sera de nouveau quasiment paralysée lundi, une situation sans précédent pour la capitale de l'Union européenne.

Les autorités ont décidé dimanche de maintenir une journée de plus le niveau d'alerte à son maximum dans la région bruxelloise (1,2 million d'habitants) et de prolonger la fermeture du métro. Les écoles seront fermées, ainsi que les crèches, les universités et les grandes écoles. Du jamais vu dans le royaume. Une nouvelle évaluation du niveau d'alerte et des mesures de sécurité doit être faite par les autorités belges dans l'après-midi.