Mali : des soldats français blessés dans une attaque au mortier

  • A
  • A
Mali : des soldats français blessés dans une attaque au mortier
Un des soldats blessés dans cette attaque est dans un état grave. (Photo d'illustration)@ PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

L'un des soldats blessés dans cette attaque contre un camp de la Minusma est grièvement touché.

Plusieurs militaires français ont été blessés, dont un grièvement, dans une attaque au mortier contre un camp de la Minusma (Mission des Nations unies au Mali) survenue jeudi matin à Tombouctou, a appris l'AFP auprès de l'état major des armées. "Jeudi 1er juin, à 8h40, un tir indirect de mortier a touché le camp de la Minusma à Tombouctou, à proximité de l’emplacement des soldats français de la force Barkhane", précise-t-on dans un communiqué.

"Dans cette attaque, plusieurs militaires français ont été blessés, dont un dans un état grave, et immédiatement pris en charge par les équipes médicales de la Minusma et de Barkhane", ajoute-t-on. La Minusma, force de l'ONU au Mali, compte plus de 10.000 hommes, soit le double de la force française Barkhane déployée dans tout le Sahel.

Des zones entières du Mali toujours contrôlées par les djihadistes. Quelque 1.600 soldats français sont stationnés au Mali dans le cadre de l'opération Barkhane, mobilisée dans cinq pays du Sahel, et dont le QG se trouve à N'Djamena.

Les djihadistes ont été en grande partie chassés du nord du Mali par l'intervention française Serval en 2013. Mais des zones entières du pays échappent toujours au contrôle des forces maliennes, françaises et de l'ONU, qui sont régulièrement la cible d'attaques. Le 5 avril, un soldat français a été tué dans un accrochage avec un groupe armé dans le sud-est du pays.