L'UE émet des cartes prépayées pour les migrants en Turquie

  • A
  • A
L'UE émet des cartes prépayées pour les migrants en Turquie
La Turquie retient sur son territoire des candidats à l'émigration vers l'Europe en vertu d'un accord conclu avec l'UE.@ DANIEL MIHAILESCU / AFP
Partagez sur :

Cet investissement doit permettre aux migrants qui restent en Turquie de recevoir une aide pour se nourrir, se loger, s'instruire et se soigner.

L'Union européenne a lancé lundi un programme prévoyant d'abonder chaque mois des cartes prépayées octroyées aux migrants restés en territoire turc. Le "filet social" d'urgence (ESSN) accordera ces cartes aux migrants afin qu'ils puissent se nourrir, se loger, s'instruire ou régler des dépenses médicales en Turquie.

L'ESSN est l'une des composantes de l'accord conclu en mars dernier entre l'Union européenne et la Turquie afin que cette dernière retienne sur son territoire des migrants candidats à l'exil en Europe. L'accord prévoit notamment un programme d'aide d'un montant global de trois milliards d'euros. L'UE finance également d'autres projets humanitaires en Turquie, ce qui n'empêche pas le président Recep Tayyip Erdogan de reprocher au bloc de ne pas honorer toutes ses promesses financières.

"Une source de revenus pour un million de réfugiés syriens". "Nous lançons aujourd'hui le projet humanitaire le plus important que l'UE ait jamais soutenu. Il apportera une source de revenus à un million de réfugiés syriens", a déclaré le commissaire européen à la Coopération internationale, l'Aide humanitaire et à la réaction aux crises, Christos Stylianides. "L'ESSN est la preuve de l'engagement de l'Union européenne à surmonter le défi posé par la crise des réfugiés", a-t-il ajouté.

Plus d'un million de migrants sont parvenus l'année dernière dans l'Union européenne après avoir rallié la Grèce par bateau en provenance de la Turquie. Ankara a depuis accepté d'empêcher les migrants de prendre la mer, contribuant à réduire considérablement le nombre de traversées et d'arrivées en Europe. L'ESSN sera mis en oeuvre par le Programme alimentaire mondial et par le Croissant-Rouge turc, en liaison avec le ministère turc de la famille et de la politique sociale et avec l'entité chargée des situations d'urgence.