Los Angeles, la ville américaine avec le plus de SDF de longue durée

  • A
  • A
Los Angeles, la ville américaine avec le plus de SDF de longue durée
La Californie est l'État comptant le plus de SDF vivant dans une tente, un véhicule ou à même le sol@ FREDERIC J. BROWN / AFP
Partagez sur :

Los Angeles, et plus largement la Californie, comptent le plus grand nombre de SDF des États-Unis. En cause, une hausse des loyer et un accès difficile au logement.  

Pour la deuxième année d'affilée, Los Angeles a enregistré le plus grand nombre de sans domicile fixe (SDF) chroniques aux États-Unis, avec près de 13.000 personnes qui vivent pour la majorité dans la rue, d'après un rapport fédéral publié jeudi.

614 SDF supplémentaires entre 2015 et 2016. Ce rapport du département du Logement et du Développement urbain souligne que la métropole californienne - souvent qualifiée de capitale américaine des SDF - est aussi celle qui compte le plus d'anciens combattants et de mineurs non accompagnés sans abris. "Entre 2015 et 2016, Los Angeles a enregistré la plus forte hausse de SDF chroniques - définis comme sans domicile fixe depuis plus de douze mois -, avec 614 personnes (+5%) de plus en un an", selon ce rapport remis au Congrès américain.

En cause, la flambée des loyers. Le nombre de sans abris a également augmenté dans plusieurs autres grandes villes américaines, comme Seattle, Dallas et Washington, un phénomène attribué par les autorités au bond des loyers et au manque de logements abordables. Dans l'ensemble, la Californie, dans l'ouest du pays, est aussi en tête des États comptant le plus grand nombre de SDF chroniques (29.802) et a enregistré la plus forte hausse sur un an (+4.504 personnes), selon le rapport, avec San Francisco également touchée par un gros problème d'accès au logement en raison d'une flambée immobilière. Suivent la Floride (5.415), New York (4.112) et le Texas (3.534).

La Californie, État des sans abris. "Sur une seule nuit en janvier 2016, quatre individus sur dix qui n'avaient pas de domicile fixe de façon chronique aux États-Unis se trouvaient en Californie", d'après ce rapport. C'est aussi en Californie que l'on trouve le plus de sans abris (chroniques ou de façon plus temporaire) vivant dans une tente, un véhicule ou à même le sol, alors qu'à New York, la quasi totalité des SDF ont accès à un logement temporaire ou à un centre d'hébergement d'urgence (96%).

Le problème des SDF est toutefois national : entre 2015 et 2016, le nombre de sans abris aux États-Unis a progressé dans 22 États.