Londres : un réfrigérateur à l'origine de l'incendie de la tour Grenfell

  • A
  • A
Londres : un réfrigérateur à l'origine de l'incendie de la tour Grenfell
La police de Londres a confirmé vendredi que l'incendie qui a ravagé la tour Grenfell la semaine dernière, provoquant la mort de 79 personnes, était parti d'un réfrigérateur défaillant.@ Daniel LEAL-OLIVAS / AFP
Partagez sur :

L'incendie qui a ravagé la tour Grenfell à Londres la semaine dernière, faisant au moins 79 morts, est parti d'un réfrigérateur défaillant, a annoncé vendredi la police de Londres.

La police de Londres a confirmé vendredi que l'incendie qui a ravagé la tour Grenfell la semaine dernière, provoquant la mort de 79 personnes, était parti d'un réfrigérateur défaillant. Le modèle, de la marque Hotpoint, n'avait pas fait l'objet d'un rappel, a précisé Fiona McCormack, commissaire de police. Le fabricant est en train de procéder à de nouveaux tests sur le modèle incriminé. "Nous avons désormais la preuve d'expertise que le feu n'a pas été allumé volontairement", a déclaré Fiona McCormack.

Enquête pour homicide volontaire envisagée. Les enquêteurs ont par ailleurs établi que les isolants et les tuiles de revêtement utilisés dans la tour avaient échoué à tous les tests de protection incendie. "Des essais préliminaires montrent que les échantillons d'isolant récupérés sur la tour Grenfell ont rapidement pris feu après le début du test", a dit la commissaire McCormack. "Compte tenu de l'ampleur du nombre de décès, nous envisageons (de retenir) l'homicide volontaire ainsi que des infractions pénales et des infractions à la législation et aux réglementations", a-t-elle poursuivi.

Quelque 600 tours d'habitation en Angleterre ont un revêtement similaire à celui de la Grenfell Tower, a annoncé jeudi le gouvernement.