L’Iran l’assure : Ryad paiera un "prix élevé" pour l'exécution d'un leader chiite

  • A
  • A
L’Iran l’assure : Ryad paiera un "prix élevé" pour l'exécution d'un leader chiite
0 partage

Le Conseil suprême chiite libanais a lui aussi condamné l'exécution de Nimr.

L'Arabie saoudite paiera un "prix élevé" pour l'exécution du dignitaire chiite saoudien Nimr Baqer al-Nimr, a déclaré samedi le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Hossein Jaber Ansari, cité par l'agence Irna. Les autorités saoudiennes ont procédé à l'exécution de 47 personnes, dont l'imam chiite Nimr al Nimr, pour ce que le ministère saoudien de l'Intérieur a qualifié dans un communiqué de faits de terrorisme.

"Le gouvernement saoudien soutient d'un côté les mouvements terroristes et extrémistes et dans le même temps utilise le langage de la répression et la peine de mort contre ses opposants intérieurs (...) il paiera un prix élevé pour ces politiques", a déclaré Jaber Ansari.

Le Conseil suprême islamique chiite du Liban a lui aussi condamné samedi l'exécution par l'Arabie saoudite du cheikh chiite saoudien Nimr al Nimr affirmant qu'elle constituait "une erreur grave". "L'exécution du cheikh Nimr est la mise à mort de la raison, de la modération et du dialogue", a déclaré le cheikh Abdel Amir Kabalan, vice-président du conseil, dans un communiqué.