Les néonazis voulaient manifester … mais se sont trompés de train

  • A
  • A
Les néonazis voulaient manifester … mais se sont trompés de train
@ AFP/DPA/BERND VON JUTRCZENKA
Partagez sur :

OUPS - La mobilisation extrémiste a été annulée dans le sud-ouest de l’Allemagne, car ses participants ont pris le mauvais train.

Tout était prêt pour l’arrivée des néonazis. Les forces de l’ordre mobilisées, les anti-fascistes sur le pied de guerre. Mais à Fribourg-en-Brisgau, samedi, la manifestation du NPD, le parti néonazi allemand, n’a pas eu lieu. Les quelques dizaines d’extrémistes ne sont pas arrivés à destination car ils se sont trompés de train, comme le raconte le journal local Badische Zeitung.

Effrayés par des ultras. Les membres du NPD (le Parti national-démocrate d’Allemagne) voulaient se rendre dans le chef-lieu du Bade-Wurtemberg pour soutenir une étudiante s’estimant discriminée en raison de son appartenance au mouvement nationaliste. Entre 30 et 50 de ses membres devaient se rejoindre à la gare de Karlsruhe, un peu plus au Nord, pour ensuite prendre un train pour Fribourg-en-Brisgau.

>> LIRE AUSSI - L'Allemagne se découvre des "nipsters"

Mais une fois sur les quais, les néonazis ont préféré attendre le train suivant, un peu échaudés par la présence d’ultras du club de football de Francfort venant soutenir leur équipe qui jouait à Fribourg le soir même. Manque de chance : le train suivant ne s’arrêtait pas dans la bonne gare.

Pas de regrets. La police est mise au courant de l’annulation du rassemblement néonazi. La ville a réagi positivement à cette nouvelle : "Ils ne nous manquent pas", a déclaré au journal allemand Otto Neideck, le premier-adjoint du maire. 

>> LIRE AUSSI - Des néonazis manifestent et financent la lutte contre leurs idées