Les États-Unis vont vendre pour 110 milliards de dollars d'armes à l'Arabie saoudite

  • A
  • A
Les États-Unis vont vendre pour 110 milliards de dollars d'armes à l'Arabie saoudite
Le président américain a été reçu par le roi Salmane samedi à Ryad.@ MANDEL NGAN / AFP
Partagez sur :

En marge d'un déplacement de Donald Trump en Arabie saoudite samedi, des contrats de ventes d'armements américains à Ryad ont été signés, pour une valeur de 98 milliards d'euros.

Un responsable de la Maison-Blanche a annoncé samedi des contrats de ventes d'armements d'une valeur de 110 milliards de dollars (98 milliards d'euros environ) à l'Arabie saoudite, un allié traditionnel des États-Unis. Cette annonce a été faite au premier jour de la visite du président Donald Trump à Ryad, première étape de son premier déplacement à l'étranger d'une semaine.

"Soutenir la sécurité" du pays face à l'Iran. "Le président et le secrétaire d'État (Rex) Tillerson vont assister à une cérémonie de signature de près de 110 milliards de dollars" d'accords militaires, a déclaré le responsable. Ces accords visent à "soutenir à long terme la sécurité de l'Arabie saoudite et de la région du Golfe face aux menaces de l'Iran", a-t-il ajouté sans détailler ces accords.


Donald Trump et le roi Salmane ont entamé samedi des entretiens officiels à Ryad. Les deux chefs d'État étaient entourés de leurs équipes respectives à l'ouverture de cette rencontre au sommet au palais Al-Yamamah dans la capitale saoudienne. Le royaume saoudien compte sur les États-Unis pour contrer l'influence de l'Iran, son rival au Moyen-Orient, alors que Washington espère un plus grand engagement de Ryad dans la lutte contre "le terrorisme" et l'extrémisme religieux.