Les djihadistes de Daech acculés dans Mossoul

  • A
  • A
Les djihadistes de Daech acculés dans Mossoul
Les djihadistes sont désormais encerclés dans l'Ouest de Mossoul.@ ARIS MESSINIS / AFP
Partagez sur :

Les djihadistes de l'État islamique sont acculés dans Mossoul-Ouest. Tous les accès à cette partie de la ville ont été coupés par l'avancée des forces régulières irakiennes.

Les forces irakiennes consolident leurs positions près de la Vieille ville de Mossoul (nord), où la bataille contre des djihadistes acculés s'annonce des plus dures pour la reconquête du dernier grand bastion du groupe Etat islamique (EI) en Irak.

Mossoul est sous le contrôle de Daech depuis 2014.Chasser l'EI de Mossoul-Ouest permettrait aux forces irakiennes de contrôler la totalité de la deuxième ville d'Irak et d'infliger son pire revers au groupe djihadiste, qui s'en était emparé en juin 2014.

La bataille de Mossoul a commencé le 17 octobre. Les forces gouvernementales irakiennes, appuyées par une coalition militaire internationale sous commandement américain, ont repris fin janvier la partie orientale de la métropole, avant d'attaquer son secteur occidental. Dimanche, elles ont annoncé la reprise d'un tiers de Mossoul-Ouest.

Tous les accès routiers à Mossoul coupés. L'envoyé spécial américain auprès de la coalition internationale, Brett McGurk, a dit que les djihadistes y étaient bloqués, tous les accès routiers étant coupés.

Les forces d'élite du contre-terrorisme (CTS), la police fédérale et les unités d'intervention rapide se rapprochent désormais de la Vieille ville, secteur aux rues étroites où des centaines de milliers de civils sont piégés. Selon le Commandement des opérations conjointes irakien, les CTS ont repris lundi les quartiers Al-Nafat et Mossoul al-Jadida.

Plusieurs quartiers repris ces derniers jours. Les unités d'intervention rapide et la police fédérale, pour leur part, "ratissent les zones libérées" près des limites de la Vieille ville, "à la recherche de pièges, de mines et de terroristes se cachant parmi la population", d'après un communiqué.

Ces derniers jours, les forces irakiennes ont repris plusieurs quartiers, dont celui abritant le gouvernorat de la province de Ninive et le siège de la Banque centrale, où l'EI avait dérobé des millions de dollars.