Brésil : des commentaires racistes des réseaux sociaux placardés dans la rue

  • A
  • A
Brésil : des commentaires racistes des réseaux sociaux placardés dans la rue
@ Criola
Partagez sur :

Pour dénoncer le racisme, une ONG afro-brésilienne vient d'afficher sur des panneaux publicitaires géants les commentaires haineux issus des réseaux sociaux.

L'ONG afro-brésilienne Criola a choisi d’afficher les commentaires racistes postés sur Twitter et Facebook sur des panneaux publicitaires géants à Porto Alegre et Feira de Santana, deux villes au Brésil. L'opération, baptisée "Racisme virtuel, conséquences réelles", a été rapportée par la BBC.

Géolocaliser les auteurs. L'opération est née en réaction à un déferlement de commentaires racistes qui ont suivi l'apparition à la télévision brésilienne de la première présentatrice météo noire.

Les militantes de Criola commencent par sélectionner des commentaires racistes sur Twitter et Facebook, puis utilisent des outils de géolocalisation pour siter leurs auteurs. Elles achètent ensuite un espace publicitaire sur des panneaux des environs, et y publient les commentaires en grosses lettres, tout en floutant les noms et les photos de ces internautes haineux.

Tranquille derrière l'écran. Selon Jurema Werneck, la fondatrice de Criola, "ces gens pensent qu’ils peuvent être tranquilles chez eux et écrire n’importe quoi sur Internet. Nous ne les laisserons pas faire. Ils ne peuvent pas nous échapper, nous les retrouverons."

Depuis le lancement de cette campagne, l'ONG semble avoir reçu une majorité de commentaires positifs.

Cette opération n'est pas sans rappeler la démarche entreprise par le journal Nord Littoral, basé à Calais. Mi-novembre, excédée par les messages haineux anti-migrants postés sur sa page Facebook, la rédaction avait choisi de les publier régulièrement dans leur édition.