Législatives en Espagne : la droite arrive en tête mais perd la majorité absolue

  • A
  • A
Législatives en Espagne : la droite arrive en tête mais perd la majorité absolue
Mariano Rajoy@ EMMANUEL DUNAND / AFP
Partagez sur :

LeParti Populaire (PP) et le Parti socialiste espagnol (PSOE)sont arrivés en tête des élections législatives espagnoles de dimanche. 

Le parti populaire (PP) du chef du gouvernement sortant, le conservateur Mariano Rajoy, arrive en tête des élections législatives en Espagne, selon des résultats définitifs. Le PP obtient environ 28,72% des suffrages, et 123 députés, et perd donc la majorité absolue (176 sièges). Il est suivi du Parti socialiste (PSOE), avec 22,01% des voix et 90 députés. Des résultats provisoires donnent la troisième place au parti de gauche radicale Podemos, qui avec ses alliés totaliserait un peu plus de 20% des voix et 69 députés.

Fin du tripartisme. Après 32 ans de bipartisme qui ont vu se succéder au pouvoir le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE) et le Parti populaire (PP), Podemos, formation de gauche radicale issue du mouvement des "Indignés", vient jouer les trublions. Le PSOE emmené par Pedro Sanchez, 43 ans, arriverait cependant encore deuxième en nombre de sièges au Parlement, avantagé par une complexe loi électorale donnant davantage de poids aux régions rurales et aux petites provinces où il est mieux représenté.

Le bloc de gauche serait majoritaire. Le parti libéral Ciudadanos obtient, lui, 13,93% des voix et 40 députés. Même en s'alliant avec eux, la droite n'obtiendrait donc pas la majorité absolue. Si elles parviennent à s'entendre, les forces de gauche, composées des socialistes, de Podemos, des anciens communistes d'Izquierda Unida et de deux autres formations régionales, obtiendraient ensemble 180 sièges, soit quatre sièges de plus que les 176 nécessaires pour la majorité absolue.