Le roi de Thaïlande est mort, après 70 ans de règne

  • A
  • A
Le roi de Thaïlande est mort, après 70 ans de règne
Le roi de Thaïlande, Bhumibol Adulyadej, était le plus ancien monarque en exercice avec 70 ans sur le trône@ MUNIR UZ ZAMAN / AFP
Partagez sur :

Avec ses 70 années passées sur le trône, Bhumibol Adulyadej était le plus ancien monarque en exercice. 

Plus ancien monarque en exercice avec 70 ans sur le trône, le roi de Thaïlande, Bhumibol Adulyadej, est mort à l'âge de 88 ans, a annoncé jeudi le palais royal. "Il est mort paisiblement à l'hôpital Siriraj", a annoncé un communiqué. Un peu plus tard, toutes les chaînes de télévision se sont interrompues, présentant un écran gris et dans l'enceinte de l'hôpital où il était soigné des centaines de gens s'écroulaient en pleurs.

Détérioration confirmée mercredi. Sa santé s'était détériorée dernièrement, avait confirmé mercredi un bulletin du palais, au soir d'une journée de spéculations dans le pays. Le monarque avait été placé sous assistance respiratoire et sous thérapie de remplacement rénal, avaient précisé les autorités. Bhumibol Adulyadej, hospitalisé depuis deux années, quasiment en continu, notamment pour des infections pulmonaires et de l'hydrocéphalie, n'était pas apparu en public depuis près d'un an.

Un roi, ciment de la Thaïlande. Le roi thaïlandais n'a pas de pouvoir politique mais est souvent considéré comme le seul ciment d'une nation très divisée politiquement où le sujet de la succession est extrêmement sensible. Ses portraits sont omniprésents à travers le pays et le culte de la personnalité a encore été renforcé depuis le coup d'État du 22 mai 2014, réalisé au nom de la défense de la monarchie. La famille royale est protégée par une des lois de lèse-majesté les plus sévères au monde

Un an de deuil. Le prince Maha Vajiralongkorn, âgé de 64 ans, doit lui succéder sur le trône. Bien moins connu et vénéré par les Thaïlandais que son père, il vivait jusqu'ici la plupart du temps en Allemagne. Le prince, de formation militaire, notamment à l'Académie de Duntroon, en Australie, a un grade honorifique de général au sein de l'armée. Ces dernières années, il a souvent remplacé son père lors de cérémonies officielles mais ses prises de parole restent rarissimes. "Le gouvernement procédera à la succession" en faveur du prince héritier, a déclaré le général Prayut Chan-O-Cha, chef de la junte thaïlandaise, "invitant le public à faire un deuil d'un an", durée du deuil officiel.