Le revendeur de billets Viagogo poursuivi en justice au Royaume-Uni

  • A
  • A
Le revendeur de billets Viagogo poursuivi en justice au Royaume-Uni
La réputation de Viagogo a été largement écornée par une série de plaintes en justice dans de nombreux pays européens.@ ORLANDO SIERRA / AFP
Partagez sur :

Créée en 2006, la plateforme spécialisée dans la revente de billets est accusée de mauvaises pratiques commerciales par l'autorité britannique de la concurrence. 

L'autorité britannique de la concurrence (CMA) a annoncé vendredi poursuivre en justice le revendeur de billets Viagogo, accusé de mauvaises pratiques commerciales et qui fait déjà l'objet de multiples controverses.

La CMA avait bouclé en novembre dernier une enquête sur le secteur de la revente de billets et avait demandé à quatre acteurs, dont Viagogo, d'améliorer leur service. Mais la société est la seule à n'avoir fait aucune proposition pour se mettre en conformité avec la loi britannique et la CMA a donc décidé d'engager une procédure en justice devant la Haute Cour de Londres, indique le régulateur dans un communiqué.

"Les personnes qui achètent des billets sur des sites internet comme Viagogo doivent obtenir toute l'information à laquelle elles ont droit", souligne Andrea Coscelli, directeur général de la CMA. "Malheureusement, alors que d'autres sociétés ont accepté de revoir leurs sites pour respecter la loi, Viagogo n'a pas fait de même", ajoute-t-il. Le régulateur a dressé une liste d'infractions à la loi sur la protection du consommateur commis potentiellement par Viagogo. Les clients ne sont par exemple pas informés du siège qu'ils vont obtenir, ne savent pas qui vend le billet ou encore ont du mal à se faire rembourser si besoin est. La CMA estime que le temps presse et demande donc au tribunal de faire cesser ces mauvaises pratiques de manière temporaire jusqu'au procès.

Une entreprise à la réputation écornée. La réputation de Viagogo, basée en Suisse depuis 2012 et enregistrée dans l'État du Delaware aux États-Unis, a été largement écornée par une série de plaintes en justice dans de nombreux pays européens. Elle est en particulier accusée de faire payer les billets bien plus cher que leur valeur initiale. La Fifa a notamment annoncé début juin avoir porté plainte en Suisse contre le site pour des pratiques commerciales illicites dans la vente de places pour le Mondial de football en Russie. En France, où des organisateurs de spectacles l'accusent également de vente illicite de billets, elle a été dans le viseur de la répression des fraudes fin 2017.

Une société présente dans cinquante pays. Créé en 2006, la plateforme Viagogo est présente dans 50 pays et affirme avoir développé des partenariats avec de nombreux producteurs, artistes et grands clubs de sport pour des événements tels que des concerts, des festivals ou des rencontres sportives, selon son site internet. Tous les vendeurs-utilisateurs de la plateforme sont anonymes et Viagogo se charge de la transaction et de l'envoi des billets. Les prix sur le site sont fixés directement par les vendeurs, et ne sont donc soumis à aucun contrôle, selon la société qui assure ne pas être propriétaire des billets.