Le Qatar accuse ses voisins du Golfe de chercher à le mettre sous tutelle

  • A
  • A
Le Qatar accuse ses voisins du Golfe de chercher à le mettre sous tutelle
Le Qatar dénonce des mesures "injustifiées" et "sans fondement"@ KARIM JAAFAR / AL-WATAN DOHA / AFP
Partagez sur :

Le ministère qatari des Affaires étrangères a dénoncé "une campagne hostile, fondée sur des mensonges (...) témoignant d'une préméditation à nuire à l'État" du Qatar.

Le Qatar a accusé lundi ses voisins du Golfe de chercher à le mettre sous tutelle et dénoncé comme "injustifiée" la rupture des relations diplomatiques annoncée par l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et Bahreïn, ainsi que par l'Égypte.

Une "violation de sa souveraineté". Ces mesures sont "injustifiées" et "sans fondement", a réagi le ministère des Affaires étrangères du Qatar dans un communiqué. Elles ont été prises "en coordination avec l'Égypte" et ont un "objectif clair : placer l'État (du Qatar) sous tutelle, ce qui marque une violation de sa souveraineté" et est "totalement inacceptable", a-t-il ajouté. 

Exprimant "son profond regret et sa surprise", le ministère qatari a dénoncé "une campagne hostile, fondée sur des mensonges (...) témoignant d'une préméditation à nuire à l'État" du Qatar. Le Qatar, membre du Conseil de coopération du Golfe (CCG), "respecte la souveraineté des autres États, n'interfère pas dans les affaires d'autrui, comme il lutte contre le terrorisme et l'extrémisme", ajouté le ministère des Affaires étrangères.

Fermeture des frontières. Le Qatar "entreprendra les mesures nécessaires pour mettre en échec les tentatives d'affecter sa population et son économie", a-t-il précisé. Le ministère se réfère aux incidences attendues de la fermeture des frontières terrestres et maritimes, et de l'espace aérien par ses trois voisins. La compagnie aérienne Etihad des Émirats arabes unis a annoncé lundi la suspension de ses vols vers et en provenance du Qatar.