Le porte-avions Charles de Gaulle en route vers le Golfe

  • A
  • A
Le porte-avions Charles de Gaulle en route vers le Golfe
Partagez sur :

Le porte-avions, utilisé dans les frappes contre Daech, va poursuivre ses opérations dans le Golfe.

Nouvelle étape en vue pour le Charles de Gaulle. Le porte-avions français a quitté la Méditerranée orientale pour le Golfe et pris le commandement de la composante navale de la coalition engagée contre le groupe Etat islamique (EI), a annoncé mardi l'armée française. Le Groupe aéronaval (GAN) constitué du porte-avions et de bâtiments de protection a passé lundi le canal de Suez après deux semaines d'opérations contre l'EI en Syrie et Irak depuis la Méditerranée, a indiqué l'état-major des armée. 

La "marine" de la coalition dirigée par un Français. "En pénétrant dans la Mer rouge, le contre-amiral René-Jean Crignola, commandant du GAN, a pris les fonctions de commandant de la Task Force 50 (composante navale de la coalition contre l'EI dirigée par les Etats-Unis) qu'il assurera durant plusieurs semaines", a-t-il ajouté. "C'est la première fois que cette fonction est confiée à un amiral non américain", a souligné fièrement l'armée française. "Cela démontre le haut niveau d'interopérabilité que les marines française et américaine ont atteint".

Arrivée "dans quelques jours". Le Charles de Gaulle va travailler en étroite collaboration avec l'état-major naval régional américain de la coalition. Le porte-avions, engagé en Méditerranée pour intensifier les opérations aériennes contre l'EI après les attentats de Paris, a réalisé 130 sorties aériennes, 22 frappes et neuf missions de renseignement et reconnaissance (ISR) sur les territoires contrôlés par le groupe djihadiste depuis le 23 novembre, est-il précisé. Le porte-avions va désormais poursuivre ses opérations dans le Golfe, qu'il rejoindra "dans quelques jours", comme l'a annoncé vendredi François Hollande