Le cancer de Lugo plus avancé "qu'on croyait"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le cancer du président paraguayen Fernando Lugo est à un stade plus avancé qu'on le pensait mais la chimiothérapie qu'il va devoir suivre ne l'empêchera pas d'assurer ses fonctions, a déclaré lundi l'un de ses médecins. Fernando Lugo, âgé de 59 ans, se rendra mardi à Sao Paulo, la capitale brésilienne, pour de nouveaux examens. Il devra subir six séances de chimiothérapie en dix-huit semaines. Le président souffre d'un lymphome non-hodgikinien, une forme de cancer, dans le mediastin, une région de la cage thoracique située entre les deux poumons.