L'armée irakienne revendique la reprise de la ville de Hit

  • A
  • A
L'armée irakienne revendique la reprise de la ville de Hit
Les forces irakiennes ont lancé une nouvelle offensive contre l'EI en mars.@ MOADH AL-DULAIMI / AFP
Partagez sur :

La perte de Hit est un nouveau revers pour l'État islamique sur le terrain syro-irakien.

Les forces armées irakiennes ont annoncé jeudi avoir repris la ville de Hit, à l'ouest de Bagdad, au groupe Etat islamique après des semaines de combats, un nouveau revers pour les jihadistes. "Des unités antiterroristes ont complètement libéré Hit", a déclaré le commandement des opérations dans un communiqué. "La ville de Hit est libérée de tous les hommes armés de Daech (acronyme arabe de l'EI)", a confirmé à Sabah al-Noman, porte-parole des services antiterroristes.

Recul de l'EI. Après avoir repris en février à l'EI Ramadi, chef lieu de la province occidentale d'Al-Anbar, les forces irakiennes ont lancé à la mi-mars une offensive visant à reprendre Hit, à une trentaine de kilomètres plus au nord-ouest. C'est l'une des villes les plus peuplées de cette province.

L'EI a perdu du terrain face à l'armée irakienne ces derniers mois mais contrôle toujours de nombreux secteurs de la province d'Al-Anbar, dont la grande ville de Fallouja, située à 50 km de Bagdad, ainsi qu'une grande partie de la province de Ninive, au nord. L'organisation radicale sunnite continue de mener régulièrement des attaques contre des civils et des forces de sécurité dans les zones sous contrôle gouvernemental.