La Suède remet à l'Allemagne un meurtrier xénophobe

  • A
  • A
La Suède remet à l'Allemagne un meurtrier xénophobe
John Ausonius est suspecté du meurtre d'une sexagénaire en Allemagne, en 1992.
Partagez sur :

La justice suédoise a remis lundi à l'Allemagne l'un de ses tueurs les plus célèbres afin qu'il y soit jugé pour un meurtre perpétré à Francfort en 1992.

La justice suédoise a indiqué lundi avoir remis à l'Allemagne l'un de ses tueurs les plus célèbres, meurtrier d'un immigré et auteur de plusieurs autres tentatives de meurtres xénophobes, afin qu'il soit jugé pour un meurtre commis à Francfort en 1992. Un procureur chargé de l'affaire a indiqué que John Ausonius, 63 ans, avait été livré aux autorités allemandes dans les derniers jours de l'année. "Il avait donné son accord pour être envoyé en Allemagne", a-t-il précisé.

Mobile raciste ou antisémite. En Allemagne, il est depuis une vingtaine d'années le principal suspect dans le meurtre en février 1992 de Blanka Zmigrod, 68 ans, atteinte d'une balle dans la tête. Les policiers allemands estiment que le fait que la victime ait été juive pourrait expliquer le meurtre, puisqu'ils ont relancé l'enquête dans le cadre d'un passage en revue des homicides pouvant avoir un mobile raciste ou antisémite. Mais ils n'en ont pas la certitude. Ausonius estimait que la victime lui avait volé un agenda électronique dans le restaurant dont elle tenait le vestiaire, et où il avait dîné quelques jours auparavant. Mais il a toujours nié ce meurtre, et a déclaré au quotidien Aftonbladet en décembre qu'il allait prouver son innocence. "Je n'ai rien contre le fait de me rendre [en Allemagne], je crois que j'y serai acquitté", a-t-il expliqué.

"L'homme au laser". Ressortissant suédois, John Ausonius était en prison en Suède depuis son arrestation en juin 1992, arrestation qui avait mis fin à ses projets meurtriers contre des immigrés. Entre août 1991 et janvier 1992 dans la région de Stockholm, il avait pris pour cible onze d'entre eux, certains à l'aide d'un fusil à visée laser, ce qui lui a valu d'être surnommé "l'homme au laser". Il avait tué un Iranien, et la justice suédoise l'avait condamné à la perpétuité en 1995. Né Wolfgang Alexander Zaugg en Suède d'une mère allemande et d'un père suisse, John Ausonius était obsédé par son identité, rejetant ses origines étrangères. Il utilisait des lentilles de contact bleues et se teignait les cheveux en blond dans l'espoir de "suédiser" son apparence.